Fonds et ETF monétaires sur assurance vie, PEA, CTO

Les fonds et ETF monétaires sont une classe d’actif souvent méconnue, qui trouve pourtant son utilité dans bien des cas de figure.

Qu’est-ce que le monétaire ?

Le monétaire est considéré comme étant une classe d’actif à part entière, au même titre que les actions, les obligations, l’or et les matières premières, l’immobilier, etc.

Techniquement, le monétaire se rattache à la catégorie d’actifs des obligations : seules leurs maturités les distinguent.

Les fonds et ETF monétaires sont constitués d’obligations à très court terme, dont l’échéance est comprise entre quelques jours et 1 an, tandis qu’un ETF obligataire comporte des obligations à plus ou moins longue échéance (de 1 à 30 ans).

Lire la suite « Fonds et ETF monétaires sur assurance vie, PEA, CTO »

ETF et investissement long terme

ETF et investissement long terme

Les ETF sont devenus en quelques années l’une des formes d’investissement à long terme parmi les plus populaires. Pour autant, on trouve aujourd’hui tellement de matière sur les ETF, qu’il peut être facile de s’y perdre.

Comme ils sont très simples à acheter, on a vite fait de se retrouver avec un ou plusieurs ETF en portefeuille, sans forcément en comprendre toutes les implications.

Cet article cherchera à éclaircir un peu le vaste et passionnant sujet des ETF, pour l’investissement à long terme.

Qu’est-ce qu’un ETF (FNB) ?

Vous le savez déjà probablement. ETF signifie « Exchange Trading Fund ».

Lire la suite « ETF et investissement long terme »

Argent brisé : Pourquoi notre système financier est défaillant et comment l’améliorer

Argent brisé : Pourquoi notre système financier est défaillant et comment l'améliorer

Argent brisé : Pourquoi notre système financier est défaillant et comment l’améliorer. De Lyn Alden, 2023, 538 pages.

Titre original : Broken money – Why our financial system is failing us and how we can make it better.

Il y a plus de 1 600 monnaies dans le monde. Seules quelques-unes (euro, dollar) sont acceptées à l’étranger et considérées comme réserves de change. Et pourtant, leur valeur s’érode lentement, car leurs taux d’intérêt ne suivent pas l’inflation.

Toutes les autres monnaies sont sujettes à des dévaluations brutales (l’Égypte a dévalué sa monnaie de 50 %), à une inflation très forte (85% en Turquie, 100% en Argentine) ou récurrente (13 % / an Nigeria), et ne sont pas acceptées hors de leur juridiction.

Les crises monétaires et financières reflètent les failles du système financier mondial, qui est de plus en plus instable et obsolète. Ce livre analyse l’évolution de l’argent à travers le prisme de la technologie, et propose des solutions aux problèmes monétaires actuels.

Lire la suite « Argent brisé : Pourquoi notre système financier est défaillant et comment l’améliorer »

Le rôle des obligations dans un portefeuille

Le rôle des obligations dans un portefeuille

Elles constituent l’une des deux principales classes d’actifs, avec les actions. Pourtant, si les obligations jouent un rôle important dans un portefeuille, leur fonctionnement reste obscur pour beaucoup d’investisseurs.

Qu’est-ce qu’une obligation ?

Une obligation représente une dette, ou créance, qui stipule qu’un émetteur, qu’il s’agisse d’une société ou d’une entité gouvernementale, a emprunté des fonds auprès d’un investisseur.

Contrairement aux actions, qui sont des titres de propriété d’une entreprise, les obligations sont des titres de dette.

En guise de rétribution pour le capital prêté, l’émetteur s’engage à payer des intérêts de manière périodique à l’investisseur.

Lire la suite « Le rôle des obligations dans un portefeuille »

Quelle allocation pour les pays émergents ?

Quelle allocation pour les pays émergents ?

Pour tout investisseur long terme, la question de l’allocation à donner aux pays émergents se posera au moins une fois.

Il existe certes des indices couvrant le monde entier, en intégrant de fait les pays émergents (le MSCI ACWI – All Country World Index est le principal), mais ils sont rarement accessibles.

En effet, on ne trouve aucun ETF éligible au PEA (Plan d’Épargne en Actions), qui suivrait un indice couvrant à la fois les pays développés et émergents. Certains contrats d’assurance vie en proposent parfois, mais c’est assez rare

Malgré tout, investir dans un indice global pose toujours le même problème : les actions, secteurs et zones géographiques qu’il contient sont pondérées par la capitalisation boursière. Or, celle-ci peut refléter certains excès du marché, et intégrer certains déséquilibres (voir mon article sur les limites du MSCI World, par exemple).

Dans un indice tel que le MSCI ACWI, l’allocation dédiée aux pays émergents représente 11 %. Est-ce trop ou trop peu ? La question est intéressante et mérite que l’on tente d’y répondre.

Lire la suite « Quelle allocation pour les pays émergents ? »

Le Value Averaging : un DCA amélioré ?

Le Value Averaging : un DCA amélioré ?

Le Dollar Cost Averaging (DCA) et le Value Averaging (VA) sont deux méthodes qui permettent de lisser un investissement dans le temps. La première est largement vulgarisée, la seconde est assez méconnue dans le monde francophone, mais non moins redoutable.

Leur utilisation se pose lorsque l’on a une somme importante à investir. Il ne s’agit donc pas de l’épargne mensuelle, qui est naturellement investie selon la méthode du DCA.

Quels sont les avantages et inconvénients de ces méthodes ? En quoi le Value Averaging permet-il d’améliorer le DCA ?

Lire la suite « Le Value Averaging : un DCA amélioré ? »

10 Stratégies pour optimiser son patrimoine

Stratégies pour optimiser son patrimoine

Les stratégies existantes permettant d’optimiser son patrimoine peuvent généralement être réparties dans trois grandes thématiques :

  1. La constitution du patrimoine
  2. La protection du patrimoine
  3. La transmission du patrimoine

Ces thématiques sont chronologiques. On commence sa vie avec peu ou pas de patrimoine, donc on cherche avant tout à développer son patrimoine.

Une fois constitué (autrement dit, à partir d’un certain montant), on commence à vouloir protéger ce qu’on a acquis. Cela n’empêche évidemment pas de toujours chercher à faire croître son patrimoine.

Lire la suite « 10 Stratégies pour optimiser son patrimoine »

Les actions américaines sont-elles les plus performantes ?

Les actions américaines sont-elles les plus performantes ?

Ces dernières années, j’ai remarqué que beaucoup d’investisseurs étaient convaincus que les actions américaines étaient les plus performantes. Certains en font d’ailleurs une règle absolue, comme figée dans le marbre.

Cette idée est particulièrement répandue chez les jeunes et les nouveaux investisseurs, qui ont commencé à investir après 2008.

Le corollaire de cette idée étant qu’il faut placer l’indice S&P 500, voir le Russell 2000, au cœur de tout bon portefeuille d’investissement.

J’ai ainsi pu observer des portefeuilles construits en surpondérant largement le marché américain, soit via l’indice S&P 500, soit en le combinant avec le MSCI World et le NASDAQ, ou encore, avec les trois en même temps ! (au passage, bonjour les doublons et la dipiresification).

Lire la suite « Les actions américaines sont-elles les plus performantes ? »

Quels critères pour choisir ses SCPI ?

Quels critères pour choisir ses SCPI ?

Comment choisir ses SCPI, parmi les plus de 200 qui existent, et quels sont les critères à prendre en compte ?

Certains critères sont quantitatifs, d’autres, qualitatifs : voici les plus importants à considérer.

1. Taux de distribution

Le taux de distribution permet de connaître le rendement du dividende délivré pour chaque part d’une SCPI.

Les SCPI affichent en moyenne un taux de distribution de 4,5 %. En prenant plusieurs années successives en comptes, il est relativement facile d’analyser l’historique de rendement d’une SCPI.

Lorsqu’on investit dans des produits financiers (dont font partie les SCPI), une petite phrase revient régulièrement :

Lire la suite « Quels critères pour choisir ses SCPI ? »

Le vrai problème derrière le mouvement FIRE

Le problème du mouvement FIRE

Quel est le problème avec le mouvement FIRE ? Dans un précédent article, j’ai partagé mon avis sur la méthode FIRE, en montrant qu’elle ne pouvait pas être démocratisée, car elle n’est mathématiquement pas applicable pour la plupart des gens.

En effet, la méthode FIRE, qui montre comment partir très tôt à la retraite, nécessite d’avoir une très forte capacité d’épargne. Or, la plupart des gens ne gagnent pas assez pour pouvoir épargner autant qu’il est nécessaire.

Sa démocratisation est donc utopique, car elle ne peut fonctionner que pour une minorité de personnes.

Dans cet article, je propose de sortir des maths de la finance, et de considérer le mouvement FIRE sous un autre angle. Parce que derrière les calculs, il y a aussi un problème de société et d’objectifs.

Lire la suite « Le vrai problème derrière le mouvement FIRE »