Deux stratégies pour investir en bourse à long terme

Sur cette page, je présente les deux stratégies que j’utilise personnellement pour investir en bourse. Je les ai sélectionnées sur la base de critères stricts : fiabilité et robustesse au cours du temps, dans différentes situations économiques.

Je n’ai rien inventé, j’ai simplement adopté deux stratégies qui ont fait l’objet de nombreuses études et publications académiques.

Ces stratégies sont légères (elles demandent très peu de temps et d’effort), optimisées (les frais sont minimes grâce aux ETF, et il n’y a presque aucune fiscalité pendant la phase de croissance du capital), et elles correspondent chacune à un profil d’investisseur différent. D’où leur complémentarité.

Voici leurs objectifs ainsi que les résultats obtenus.

1. Stratégie Insubmersible

La Stratégie Insubmersible a pour objectif de résister aux plus grandes crises tout en générant un rendement correct et régulier. Elle correspond aux investisseurs qui tolèrent assez mal le risque et la volatilité, et qui souhaitent avant tout se rassurer afin de réduire les risques.

Elle consiste à mettre en place un portefeuille largement diversifié en classes d’actifs, en se basant sur la théorie moderne de construction de portefeuille développée par Harry Markowitz.

Performance historique

Performance Portefeuille Insubmersible

Historiquement, sa croissance est régulière, et les années de crise sont difficiles à repérer sur sa courbe d’évolution.

Le rendement historique moyen de la Stratégie Insubmersible est d’environ +8% / an. Ce rendement est inférieur de 1 à 2% par rapport aux grands indices d’actions (CAC 40, S&P 500). C’est en quelque sorte le « coût » pour avoir une croissance régulière, robuste, et une certaine tranquillité d’esprit.

Consistance dans la performance

Une grande diversification dans l’allocation d’actifs a permis d’obtenir une performance plus régulière et plus consistante, car la stratégie est moins dépendante à l’évolution du marché des actions, qui peut rester négative pendant longtemps.

Consistance dans la performance de la Stratégie Insubmersible face au MSCI World

Quelle que soit la période d’investissement considérée, la Stratégie Insubmersible montre une plus grande régularité dans la performance que le MSCI World.

Ainsi, la probabilité d’obtenir une performance positive au bout de 6 mois est de 81% pour la Stratégie Insubmersible, contre 72% pour le MSCI World. Cette probabilité monte à 99% au bout de deux ans seulement, alors que l’histoire nous montre qu’il est possible de subir une perte en investissant pendant 10 ans dans le MSCI World (la probabilité de gain est de 98%).

Généralement, la durée minimale d’investissement recommandée en bourse est de 8 à 10 ans, du fait de la volatilité du marché des actions (en témoigne le MSCI World, qui peut très bien ne pas progresser pendant 10 ans). La Stratégie Insubmersible démontre qu’elle permet d’investir à plus court terme, à partir de deux ans (pour des projets de type épargne ou trésorerie d’entreprise), avec l’allocation appropriée.

Résistance face aux crises

La Stratégie Insubmersible n’a jamais été mise en défaut sur les 50 dernières années. Elle n’a jamais connu de baisse supérieure à -13%, et elle n’a pas connu de perte en 2008, année de crise majeure qu’elle a terminé à l’équilibre.

En comparaison, les actions de certains pays développés pays développés, dont les États-Unis par exemple, ont chuté jusqu’à -50% en 2008.

Les drawdowns montrent la grande solidité de la stratégie lors des grandes crises des dernières décennies, tandis que le S&P 500 a subi ces crises de plein fouet.

drawdowns stratégie insubmersible

2. Stratégie Haut Rendement

La Stratégie Haut Rendement a pour objectif de battre le marché, en visant un rendement supérieur à celui des grands indices d’actions, comme le MSCI World. Elle correspond aux investisseurs qui sont prêts à assumer plus de risques, et qui souhaitent accélérer la croissance de leur capital.

Elle consiste à suivre la tendance sur des indices volatils, pendant leurs phases de hausse. Lors des crises, elle est positionnée sur des actifs anti-crises. Il ne s’agit pas d’une stratégie passive, mais semi-active, car elle nécessite un suivi mensuel régulier.

Elle repose sur un facteur de performance, le Momentum, qui a été largement étudié et reconnu par de nombreuses études, notamment celles d’Eugene Fama et Kenneth French. La stratégie combine plusieurs formes de Momentum afin de coller au mieux à la tendance du marché.

Performance historique

Performance Portefeuille Haut Rendement

Le Portefeuille Haut Rendement a largement battu l’indice de référence mondial MSCI World sur les 35 dernières années.

Le rendement historique moyen du Portefeuille Haut Rendement est de +20% / an, soit environ deux fois supérieur à celui du marché des actions. On peut néanmoins noter que sur une période de 35 ans, un rendement annuel moyen 2 fois supérieur permet d’obtenir un capital 50 fois plus élevé : un capital de départ de 10 000 $ a ainsi été transformés en 8 176 000 $, contre seulement 156 000 $ en suivant le MSCI World.

Surperformance face au marché des actions

Le Momentum offre un avantage statistique face au marché dans son ensemble. La probabilité de bénéficier de cet avantage augmente avec le temps : plus cette stratégie est appliquée sur le long terme, plus les chances sont fortes qu’elle fasse mieux le marché.

Fréquence de surperformance de la Stratégie Haut Rendement face au MSCI World

Par exemple, appliquée sur un mois seulement, son historique de performance montre qu’elle a battu l’indice MSCI World dans 60% des cas. Mais à mesure que la période considérée s’allonge, la probabilité de surperformance augmente également.

Ainsi, la probabilité de battre le marché (et le MSCI World) monte à 82% au bout d’un an, puis deviennent quasiment maximales au bout de 5 ans (97% de chance de battre le marché). Au-delà d’une période de 5 ans, le portefeuille a systématiquement surperformé le MSCI World.

Résistance face aux crises

Les drawdowns (plus fortes baisses) historiques montrent que cette stratégie a mieux résisté aux grandes crises récentes que le S&P 500 (la plus forte baisse est de -25%, contre -50% pour le S&P 500) tout en offrant un meilleur rendement.

drawdowns stratégie haut rendement

Performances récentes des deux stratégies

Savoir qu’une stratégie s’est bien comporté historiquement, est une base indispensable ; mais savoir que ses dernières performances sont toujours bonnes, l’est tout autant.

Pour compléter les performances historiques à long terme, je mets à jour deux fois par an la performance des deux stratégies, en comparant leur évolution avec un grand indice d’actions (le MSCI World, qui sert de benchmark).

Les graphiques suivant reflètent la performance des ETF utilisés pour chaque stratégie.

Performance portefeuille insubmersible

La Stratégie Insubmersible a obtenue une performance légèrement inférieure au MSCI World sur les 15 dernières années. Son objectif n’est pas de battre le MSCI World (même si elle a longtemps été devant lui suite à la crise de 2008), mais de progresser régulièrement et de limiter la volatilité en absorbant l’impact des plus fortes baisses (2008, 2020).

Performance portefeuille haut rendement

La Stratégie Haut Rendement a largement surperformé le MSCI World sur les 15 dernières années, ce qui est conforme à son objectif. L’avantage statistique conféré par la combinaison des Momentum en suivi de tendance assure toujours une performance remarquable.

Vous souhaitez mettre en place l’une de ces deux stratégies ?

Je peux vous proposer un accompagnement complet de A à Z pour mettre en place la stratégie de votre choix, jusqu’à la mise en place concrète de votre portefeuille. Pour plus de détails et afin de savoir quelle stratégie pourrait convenir à votre profil d’investisseur, vous pouvez réserver un appel de 45 mn avec moi.