Mon avis sur le séminaire Finance Max

Séminaire Finance Max - Aimant à Argent
Ce séminaire s’appelait « Aimant à Argent » à l’origine

Il y a quelques jours a eu lieu le séminaire FinanceMax. J’ai assisté à la première édition de ce séminaire, en janvier 2015. Je commençais alors tout juste à m’intéresser aux thématiques liées au développement personnel, et aux techniques permettant de faire passer sa vie au niveau supérieur. Ce séminaire a clairement impacté ma vie, et pas seulement ma vie financière.

Le séminaire a depuis changé de nom (l’ancien nom était « Aimant à Argent »), mais c’est bien le même, organisé par Max Piccinini qui est aujourd’hui très connu sur la scène francophone du développement personnel. Je partagerai dans cet article comment s’est passé le séminaire, ce que j’en ai retiré et quels résultats j’ai obtenu.

Pourquoi vouloir assister à un séminaire sur l’argent ?

Je ressentais une frustration dans ma vie, à la fois personnelle et professionnelle. J’avais l’impression d’être limité, de ne pas avoir les clés pour mener une vie réussie. Je travaillais dans la fonction publique et je trouvais que l’ambition était plus de moyenner tout le monde vers le bas que de tirer les gens vers le haut. Trop de personnes avaient un salaire inférieur à celui auxquelles elles pouvaient prétendre, par leur niveau d’étude ou le travail qu’elles faisaient. Je faisais partie du lot. Il y avait probablement une logique d’économies derrière tout ça.

Je commençais à comprendre que malgré mon Master, les diplômes étaient de moins en moins reconnus, même dans le public. En acceptant de rester salarié d’un organisme qui me considérait (parmi tant d’autre) comme un poste de dépense à minimiser au maximum, ça allait être compliqué de vivre une vie pleinement épanouie, et de poursuivre mes rêves. Je serai en quelque sorte condamné à stagner, captif d’une fiche de paye nécessaire, mais qui ne m’offrirai jamais rien de plus que les habituels serrages de ceinture en fin de mois. Et ce jusqu’à prendre une retraite hypothétique, et probablement pas sous le signe de l’abondance.

Il me fallait des clés, des outils, des solutions pour me remettre dans une logique de progression, tant personnelle que professionnelle et financière.

Je m’intéressais au développement personnel depuis environ un an, et c’est comme cela que j’ai entendu parler de Max Piccinini, et de son séminaire sur les finances à Monaco. J’ai alors sans doute été un peu « fou » de sortir 3.500€ pour assister au séminaire d’une personne que je n’avais vu qu’en vidéo. Mais j’ai fait confiance à mon intuition, et je n’ai pas été déçu.

Comment se passe le séminaire ?

Le séminaire se déroule sur trois jours, dans un hôtel chic de Monaco, au bord de la mer. Le cadre est luxueux, et le climat agréable (15°C au bord de la mer, en janvier, on prend !).

Il était possible de loger directement dans l’hôtel avec un tarif réduit, mais le prix des chambres était quand même assez élevé. J’ai donc opté pour un hôtel classique pas très loin, côté français.

Le séminaire FinanceMax vu de l’intérieur

Le cycle de l’enrichissement – Séminaire FinanceMax

Pour le tout premier séminaire auquel j’ai assisté dans ma vie, je ne m’attendais pas à une telle ambiance. Je suis passé d’une file d’attente très calme lors de la remise des badges, à une ambiance de boite de nuit ! Quand les portes de la salle se sont ouvertes, le son était au maximum, nous sommes entrés en file indienne dans la lumière des spots tournants, et les coachs de Max répartis de part et d’autre nous tapaient dans la main comme si on venait de finir une course à pied.

Rassurez-vous, nous n’avons pas fait que danser pendant trois jours. Il y a avait certes plusieurs pauses bien réparties où l’on se levait, la musique montait, et où l’on était alors inviter à sauter sur place, à crier ou à masser son voisin énergiquement pour le réveiller. Le reste du temps, c’était plus classique: assis sur des chaises, en prenant des notes attentivement.

Pourquoi tant d’énergie dans un séminaire ? Pour Max Piccinini, se contenter de délivrer un enseignement ne suffit pas pour changer les choses. Surtout dans un domaine dans lequel nous sommes nombreux à avoir des croyances limitantes (du type « l’argent c’est mal », ou « les riches sont des ******* »). Tout changement doit se faire dans un état émotionnel élevé. Acquérir des compétences intellectuellement ne suffit pas, il faut aussi les intégrer et les accepter pleinement en soi. Et là, ça se passe dans le ventre, et au niveau du cœur. Le but est donc de s’adresser tant à notre logique et à notre mental qu’à notre inconscient, qui cadre nos vies bien plus que notre être conscient.

Au niveau du contenu, clairement, si vous n’avez jamais lu de livres sur les finances personnelles ou le dev perso, vous allez retirer beaucoup de choses de ce séminaire. Vous allez comprendre pourquoi la plupart des gens ne s’enrichissent jamais (réponse courte: ils n’ont jamais appris à le faire, et ont des blocages mentaux et/ou émotionnels), et vous aborderez des stratégies à mettre en place pour booster vos finances et votre patrimoine.

Vous comprendrez aussi pourquoi votre banquier n’est pas votre ami; quelles sont les bonnes dettes et les mauvaises dettes; comment faire sauter vos croyances limitantes; les principes d’enrichissement; la différence entre un actif et un passif, les stratégies pour s’enrichir; et comment pensent les riches.

Si vous souhaitez plus d’informations sur le contenu, vous pouvez consulter la page de présentation du séminaire.

Pourquoi vous devriez y aller ?

En appliquant ne serait-ce qu’un seul conseil entendu lors de ce séminaire (par exemple: épargner une partie de ses revenus pour l’investir), vous allez rentabiliser son coût (ou plutôt sa valeur d’investissement) en quelques mois ou années tout au plus. Le reste sera du bonus jusqu’à la fin de votre vie, sans compter que vous pourrez aussi « éduquer » votre entourage grâce à vos nouvelles connaissances.

Bien entendu il n’y a pas seulement le côté rentabilité à long terme dans la liste des bénéfices que vous retirerez du séminaire Finance Max.

Les exercices de transformation émotionnelle sont très puissants, surtout quand vous les vivez en même temps que des centaines de personnes autour de vous, dans un ambiance de dingue, et avec des musiques des plus inspirantes.

Au niveau du contenu et des stratégies délivrées, il n’y a pas de miracles ou de recettes magiques: le contenu est toutefois très bon, même s’il reste assez généraliste concernant les stratégies d’investissements (il n’y a que trois jours en même temps). J’ai cependant retenu deux ou trois pépites qui valaient le déplacement. Les conseils donnés font sens (investir sur soi, limitez vos frais, comment bien répartir ses actifs pour durer sur le long terme, les règles d’investissement des plus grands investisseurs), et permettront aussi certainement aux personnes qui ont du mal à gérer leurs finances de se remettre dans le « droit chemin ».

Dans quel cas je vous déconseille d’assister au séminaire FinanceMax ?

Si vous n’avez pas la somme requise pour payer le ticket d’entrée sur votre compte en banque (aux dernières nouvelles autour de 3.500€ pour les places les plus abordables), je vous déconseille de faire un crédit ou de vous faire prêter la somme. Il est inutile de vous mettre la pression d’obtenir des résultats rapidement après le séminaire, dans le but de rembourser son prix. Il vaut à mon sens bien mieux de se sentir serein et libre de pouvoir appliquer à son rythme les enseignements du séminaire.

Si vous n’avez pas les fonds nécessaires pour assister au séminaire, vous pouvez économiser pendant une année dans ce but, et vous inscrire à la session suivante. Il y a de fortes chances que ce séminaire existe encore l’année prochaine.

Pendant que vous économisez pour pouvoir vous inscrire, rien ne vous empêche de prendre de l’avance sur le programme du séminaire en lisant les meilleures livres traitant d’argent, de finances personnelles et d’investissement. Si vous faites ça, je vous garantis que vous profiterez bien plus du séminaire, car vous aurez déjà assimilé une grande partie des connaissances qui y sont délivrées.

Vous pourrez alors mettre votre focus sur les exercices de transformation émotionnelle et sur le réseautage, qui sont pour moi les deux gros plus du séminaire. Les exercices ainsi que créer des liens avec les autres participants sont des choses que vous ne pouvez faire que sur place; alors que les connaissances et les stratégies, vous pouvez aussi les acquérir tout seul dans votre coin.

Un séminaire pour quels résultats ?

Ce séminaire m’a permis de me sentir bien plus à l’aise avec mes finances. J’étais du genre à ne pas trop regarder mes relevés de compte et à mettre de l’argent de côté quand il restait quelque chose sur mon compte, ce qui n’arrivait presque jamais.

Il y avait aussi le fait qu’étant plus jeune, j’avais reçu une somme d’argent avec laquelle je ne me sentais pas à l’aise. Je l’avais reçue suite au décès de ma mère, par son assurance professionnelle. Je n’avais ensuite jamais eu l’impression que cet argent était à moi et que je pouvais en disposer. Le fait d’avoir reçu de l’argent de cette manière avait sans doute créé des blocages émotionnels en moi, associés à de la culpabilité. Le séminaire a permis de faire sauter ces blocages, en grande partie.

Ma relation a l’argent s’est donc bien améliorée grâce à ce séminaire.

Les 5 personnalités liées à l’argent – Séminaire FinanceMax

Financièrement parlant, en appliquant un seul des principes fondamentaux enseignés lors de ces trois jours, j’ai fait plus que rentabiliser ce séminaire, si l’on fait le bilan quatre ans plus tard. Il m’a en effet rapporté plus de 1,5 fois son prix. Maintenant que je l’ai rentabilisé, je peux continuer d’en profiter jusqu’à la fin de ma vie. Il m’aura alors peut-être rapporté 20 fois, 100 fois ou 500 fois sa valeur d’investissement.

Ce séminaire est un investissement sur soi, et clairement, l’investissement sur soi est ce qui rapporte le plus à long terme.

J’ai mis un peu plus de temps à passer à l’action pour faire travailler mon argent efficacement. Peut-être parce que c’était un monde qui me semblait très, très loin auparavant. Le séminaire m’a donné des clés, mais il me manquait une vision d’ensemble, une cohérence et la direction vers laquelle faire un premier pas. J’ai par la suite continué à me former dans ce domaine en lisant des livres et en faisant d’autres formations, plus techniques.

Ces nouvelles connaissances m’ont alors permis de mettre pleinement en pratique tout ce que j’ai pu apprendre lors du séminaire. Une des formations que j’ai suivi par la suite m’a aussi permis de me rendre compte que j’étais totalement passé à côté d’une des plus grosses pépites du séminaire (cela concerne l’allocation d’actifs). En réalité, je l’avais emmagasinée dans un coin de ma tête, mais je ne lui avais pas donné plus d’importance que ça. Et je ne voyais pas du tout comment m’en servir. C’est pour cette raison qu’il est primordial de toujours continuer à se former, car on ne peut jamais intégrer 100% du contenu d’une formation du premier coup.

Les points forts du séminaire FinanceMax

  • L’ambiance: dix fois plus puissante comparée aux deux autres séminaires auxquels j’ai assisté jusqu’à présent, même si c’était dans d’autres domaines.
  • Le charisme de Max: cela change tout d’écouter quelqu’un de passionné, charismatique et qui arrive à transmettre de l’énergie à son audience.
  • L’effet transformationnel avec les exercices émotionnels.
  • Le réseautage (constitution de groupes avec appels en communs; j’ai encore des contacts avec certaines personnes quatre ans plus tard)
  • Le cadre: quoi de mieux qu’un hôtel luxueux de Monaco pour organiser un séminaire sur l’argent ! En plus au mois de janvier il est bon de pouvoir profiter de la douceur du climat méditerranéen.
  • Une surprise au milieu du séminaire qui a rendu les gens complètement fous !
  • Les « à côté »: le support de formation très classe, et les excellentes barres protéinées distribuées lors des pauses pour tenir la distance (bon c’est pas le plus important mais ça compte quand même un peu)
Monaco, le meilleur endroit pour un séminaire sur l'argent
Monaco, la classe…

Les points faibles du séminaire FinanceMax

Les stratégies enseignées sont dans les livres

Bon j’exagère forcément un peu de mettre ça en point faible. Néanmoins, ce que vous allez apprendre en termes de connaissances et d’informations pratiques peut se résumer « grosso modo » à une bonne compilation des principaux livres sur le sujet: « Père Riche, Père Pauvre » de Robert Kiyosaki, « Tout le monde mérite d’être riche » d’Olivier Seban et « Les Secrets d’un Esprit Millionnaire » de T.Harv Eker. Allez, j’ajouterai aussi « L’Homme le plus Riche de Babylone » de George Clason. Si vous avez lu ces quatre livres, vous allez retrouver beaucoup de leur contenu lors du séminaire.

Les invités

Peut-être la partie du séminaire qui m’a le moins captivé. Les exemples donnés par les invités étaient trop spécifiques et difficilement reproductibles à mon sens.

Le suivi post séminaire

Plusieurs points sur le suivi-post séminaire:

  • J’ai été appelé par un coach quelques semaines après le séminaire. Cela partait d’une bonne intention mais je n’ai pas trouvé que cela m’ait apporté un plus notable.
  • De même, après le séminaire, six webinaires de suivi ont été organisés. Ils devaient servir à nous aider à maintenir nos engagements (mettre 10% de côté et poursuivre les exercices émotionnels, entre autres). J’aurai donc pu mettre ce point en positif pour ces raisons, mais je me rappelle m’être souvent ennuyé pendant ces webinaires (peut-être lié à la descente d’énergie post-séminaire, et puis webinaire vs séminaire, c’est pas pareil). J’avais bien intégré le contenu, donc les rappels ne me paraissaient pas tellement nécessaires.
  • Pendant les webinaires, Max a réalisé des séances de coaching avec des personnes qui avaient encore des croyances limitantes, voir avec des proches des personnes qui avaient assisté au séminaire et qui le prenaient pour un dangereux gourou sectaire (si si !).
  • Je me rappelle aussi que Max nous a montré comment il sélectionnait des fonds communs de placement pour ses investissements. Cela m’avait paru un peu obscur, et aujourd’hui cela me paraît même relativement contradictoire avec le contenu du séminaire Finance Max, qui nous engageait à réduire nos frais et à diversifier (les fonds communs de placement sont très coûteux et pas toujours très diversifiés). Mais bon il est peut-être difficile d’être en permanence 100% aligné avec son discours. Max a probablement progressé sur ce point et dans sa compréhension de l’investissement en bourse. C’est d’ailleurs plusieurs années après ces webinaires et en ayant beaucoup progressé que je peux aujourd’hui me rendre compte d’un manque de cohérence sur ce point. Pour l’anecdote il nous avait présenté un fonds dans lequel il pourrait être intéressant d’investir (sans que ce soit du conseil boursier) de part son exposition aux services pour la population âgée qui augmente sans cesse. Pour l’anecdote, quatre ans plus tard ce fonds affiche une croissance de 0%. Sans compte les frais de gestion de 2,2%/an (Non Max, 2,2% de frais de gestion annuel, ce n’est pas correct, c’est vraiment hyper cher ! Les indices sont 10 fois moins chers à 0,2%/an) ainsi que les frais d’entrée. Pouah ! Quel mauvais investissement ça aurait été avec une perte d’argent à la clé… Pourquoi ? Car dans le même temps le marché a progressé de 30%. J’espère que personne n’a été tenté d’investir dans ce fonds.
  • Max nous avait aussi parlé d’un fond d’investissement qu’il allait monter, ainsi que d’une forme investissement sur des terres agricoles dans un pays tropical (je sais plus lequel). Il n’a ensuite plus donné de nouvelles sur ces projets, qui ont probablement été abandonnés, sans qu’on n’en connaisse la raison. Tant mieux d’ailleurs, car je n’investirai jamais dans son fonds (non pas que Max serait un mauvais gestionnaire, mais il ne battrai probablement pas le marché, comme la quasi-totalité des fonds, et donc lui payer 1,5% de frais annuels seraient très loin de valoir le coup – Désolé Max !).

Pour toutes ces raisons, je considère que même si le suivi post séminaire partait d’une très bonne intention, dans les faits la valeur que j’en ai retirée a été bien plus faible que celle délivrée lors du séminaire. Cependant il est possible que certaines personnes qui n’étaient pas passées à l’action sur le fait de segmenter leurs revenus ou de mettre en place une épargne mensuelle l’ait fait suite à ces webinaires post-séminaires. Et donc qu’ils aient été profitables pour elles.

Que conclure ?

Si je devais à nouveau choisir d’investir dans un séminaire comme Finance Max, je le ferai à nouveau sans hésiter. J’ai beaucoup développé les points faibles du séminaire, mais ne vous y fiez pas: j’en ai retiré bien plus (et pas seulement financièrement) que ce que j’ai investi pour y assister (notez bien que je parle « d’investissement », et pas de « coût »).

Note: J’ai assisté à la première version de ce séminaire, qui a eu lieu de 2015. Il s’appelait alors « Aimant à Argent ». Cette année voit la 5ème édition du séminaire. Pour cette raison, il est possible que certains éléments du séminaire aient évolués, et qu’une partie de mes commentaires ne soient plus à jour. Si vous avez eu l’occasion d’assister à une version plus récente de ce séminaire que moi, n’hésitez pas à partager ce qui a pu changer.

Note bis: Le séminaire a été diffusé partiellement en live sur Youtube les 24 et 25 janvier dernier. Pour ce qui a été diffusé et de ce que j’ai pu en voir, le séminaire est toujours top quatre ans plus tard, et les sujets abordés semblent être les mêmes. En même temps, beaucoup des principes enseignés sont intemporels, donc normal qu’il y ait peu de changements !

Si vous avez eu l’occasion d’assister à ce séminaire, je serais curieux de savoir ce que vous en avez pensé, alors partagez donc votre impression en commentaire !

VOTRE GUIDE GRATUIT

Recevez mon guide des 6 étapes pour commencer à investir, et les nouveaux articles du blog.
Adresse e-mail non valide
En vous inscrivant à cette newsletter, vous acceptez également de recevoir des conseils pour vous aider à vous améliorer à investir, ainsi que des offres promotionnelles sur mes formations.
Vous pouvez vous désabonner à tout instant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *