Les Secrets d’un Esprit Millionnaire – Maîtriser le jeu intérieur de la richesse

Les Secrets d'un Esprit Millionnaire

Le livre en une phrase: « Les Secrets d’un Esprit Millionnaire » vous apprendrez à identifier et à réviser votre propre plan financier intérieur afin d’accroître votre revenu au point de faire fortune.

De T. Harv Eker, 2014 pour la seconde édition française, 222 pages.

Titre original: Secrets of the Millionaire Mind – Mastering the Inner Game of Wealth

Ce résumé fait partie de mon défi de lire et résumer les 12 meilleurs livres sur l’investissement en 24 semaines.

QUI PEUT BIEN ÊTRE T. HARV EKER, ET POURQUOI DEVRAIS-JE LIRE CE LIVRE ?

T. Harv Eker, auteur et esprit millionnaire
T. Harv Eker – Source: https://www.harveker.com/

Donnez-moi cinq minutes, et je vous prédirai votre avenir financier pour le reste de votre vie !

T. Harv Eker

À travers son livre, T. Harv Eker entend fournir au lecteur le maillon manquant entre souhaiter la réussite et l’obtenir. La plupart d’entre nous avons déjà consommé un certain nombre d’informations et appris à connaître plusieurs stratégies pour réussir financièrement, que ce soit en bourse, en immobilier ou dans le monde des affaires. Et pourtant, pour la majorité d’entre nous, il ne s’est rien passé.

Pourquoi le fait de connaître des stratégies gagnantes ne suffit pas pour s’enrichir ? T. Harv Eker nous donne la réponse: parce que notre plan financier intérieur n’est pas réglé sur la réussite.

Dans la première partie du livre, l’auteur nous explique en quoi nous sommes conditionnés en matière d’argent, et nous délivre les principes d’enrichissement qui nous permettront de « réviser » notre plan financier intérieur.

Dans la seconde partie, T. Harv Eker examine à travers 17 dossiers financiers pratique en quoi les riches pensent et agissent différemment de la majorité des gens. Chaque dossier intègre une leçon et des actions concrètes à mettre en pratique pour changer sa vie financière.

T. Harv Eker était un jeu homme ambitieux qui a lancé plusieurs entreprises dans sa vingtaine. Après plusieurs échecs, il a dû retourner vivre chez ses parents. Un jour, un ami de son père qui avait très bien réussi lui a glissé ce conseil: « Si tu ne réussis pas aussi bien que les riches, c’est qu’il y a quelque chose que tu ignores. Tout ce que tu as à faire, c’est de copier le mode de pensée des riches ».

Le jeune Harv Eker s’est donc fait un devoir de comprendre comment pensent les riches, et à découvert que leur psychologie de l’argent était bien différente de celle des pauvres et de la classe moyenne. Quand il a estimé avoir suffisamment intégré leur mode de pensée, il a créé une nouvelle entreprise, celle de la dernière chance: fauché, il s’est vu obligé de prendre un crédit pour la financer.

En adoptant les principes qu’il avait découverts dans son quotidien d’entrepreneur, son entreprise a connu une réussite fulgurante, jusqu’à ce qu’il revende la moitié de sa société pour 1,6 millions de dollars.

Connaître les stratégies d’enrichissement est insuffisant. Il faut aussi avoir un plan financier intérieur réglé sur la réussite: « penser riche pour devenir riche ! « 

Pour cela, il faut commencer par désapprendre, se défaire de ses anciennes croyances. Pour autant, T. Harv Eker nous encourage à ne pas le croire sur parole, mais à prendre le temps de tester les concepts qu’il enseigne dans son livre.

PREMIÈRE PARTIE: VOTRE PLAN FINANCIER INTÉRIEUR

Plan financier intérieur

De la même façon que nous vivons dans un monde fait de dualité (droite/gauche, chaud/froid, lumière/obscurité), il y a les lois financières extérieures et les lois financières intérieures. Les lois extérieures sont essentielles: ce sont les outils, les connaissances, par exemple les stratégies d’investissement. Mais les lois intérieures sont aussi importantes.

Un charpentier sans ses outils n’est rien, mais avoir les meilleurs outils du monde sans savoir les utiliser n’est pas plus utile.

PRINCIPE D’ENRICHISSEMENT N°1: Votre revenu ne pourra croître que dans la mesure où vous croîtrez vous-même.

En quoi votre plan financier intérieur est-il important ?

Les gagnants du loto finissent dans la plupart des cas par revenir à leur niveau de richesse initial. Le niveau avec lequel ils se sentent à l’aise. La raison est que leur thermostat financier est bas, fixé sur quelques milliers ou quelques centaines d’euros.

À l’inverse, le thermostat financier de Donald Trump est fixé sur des milliards. Quand il s’est retrouvé fauché, il a rapidement regagné la somme perdue, et même plus. Pourquoi ? Quand on a été capable de générer autant d’argent, même si l’on venait à tout perdre, on posséderait toujours un esprit millionnaire. Et la réalité extérieure finie toujours par représenter la réalité intérieure.

Les racines créent les fruits

Un arbre dont les fruits sont beaux et abondants tire sa force de ses racines et de la terre. Tout le monde voit ses fruits magnifiques, mais leur cause est invisible. « C’est ce qui est invisible qui crée ce qui est visible. »

PRINCIPE D’ENRICHISSEMENT N°2: Si vous souhaitez changer les fruits, vous devez d’abord changer les racines. Si vous souhaitez changer le visible, il vous faudra d’abord changer l’invisible.

La nature fonctionne ainsi. On ne peut changer les fruits qui ont déjà poussé. Par contre, on peut changer les fruits qui pousseront demain. Il est donc inutile de se concentrer sur ses résultats actuels.

Nous vivons notre vie dans quatre sphères différentes: le monde physique, le monde mental, le monde émotionnel et le monde spirituel. Ce dont la plupart des gens n’ont pas conscience, c’est que ce qui se passe dans la sphère physique n’est que le résultat de ce qui se passe dans les sphères mentales, émotionnelles et spirituelles.

PRINCIPE D’ENRICHISSEMENT N°3: L’argent est un résultat, la richesse est un résultat, la santé est un résultat, la maladie est un résultat, votre poids est un résultat. Nous vivons dans un monde de causalité.

Le manque d’argent n’est donc pas un problème. C’est seulement un effet dont la cause est sous la surface.

« Votre monde extérieur n’est que le reflet de votre monde intérieur. Si les choses ne vont pas bien dans votre vie extérieure, c’est parce que les choses ne vont pas bien dans votre vie intérieure. »

Pour changer son monde extérieur, il faut donc changer son monde intérieur.

Les déclarations: un secret puissant pour changer

Dans ses séminaires, l’auteur utilise une technique d’apprentissage accéléré qui repose sur les déclarations, ou affirmations positives. Une déclaration est une phrase que l’on prononce à voix haute, avec énergie et conviction.

Le monde étant fait d’énergie qui se déplace sous la forme de fréquences, chaque déclaration aura sa propre fréquence. L’objectif est que l’énergie d’une déclaration traverse notre corps à travers toutes ses cellules, afin d’envoyer un message puissant au subconscient.

Les déclarations sont d’autant plus puissantes lorsqu’on les prononce en posant la main sur le cœur et en le faisant devant un miroir.

Il est logique de trouver cette technique plutôt bizarre, mais comme l’assure T. Hrav Eker, « j’aimerai mieux être vraiment excessif et vraiment riche que d’être vraiment classe et vraiment fauché. Et vous ? »

Deux exemples de déclarations sont données à titre d’exercice:

– « Mon monde intérieur crée mon monde extérieur »

– « J’ai un esprit millionnaire »

La première sera dite avec la main posée sur le cœur, la seconde en se touchant la tête. D’autres déclarations (en anglais) sont disponibles sur le site de l’auteur: www.millionairemindbook.com.

Quel est votre plan financier intérieur et comment se crée-t-il ?

T. Harv Eker est connu pour une phrase, qui est le principe d’enrichissement suivant:

PRINCIPE D’ENRICHISSEMENT N°4: Donnez-moi cinq minutes, et je vous prédirai votre avenir financier pour le reste de votre vie.

Nous avons tous un plan financier intérieur et les mots que nous utilisons pour parler d’argent laissent transparaître notre relation à l’argent. Cette relation est définie par la formule suivante:

P -> S -> A = R

Cette formule est expliquée par le principe suivant:

PRINCIPE D’ENRICHISSEMENT N°5: Les pensées mènent aux sentiments. Les sentiments mènent aux actions. Les actions mènent aux résultats.

Notre plan financier est un mélange de pensées, de sentiments et d’actions. Il a été créé dans notre passé par notre environnement familial (parents, frères/sœurs), scolaire (professeurs et autres figures d’autorité) et culturel (médias).

« On vous a enseigné comment penser et agir en matière d’argent. Ces enseignements deviennent votre conditionnement, qui vous dictera votre conduite pour le reste de votre vie. »

Il vous faut donc révisez vos dossiers financiers pour casser ce schéma: c’est le but de ce livre.

Nous sommes donc conditionnés ou programmés pour agir d’une certaine façon avec l’argent et les pensées que nous aurons à ce propos découleront de la programmation que nous avons reçue. La formule s’enrichit donc avec un nouveau P:

P -> P -> S -> A = R

« Votre programmation mène à vos pensées; vos pensées mènent à vos sentiments; vos sentiments mènent à vos actions; vos actions mènent à vos résultats. »

Depuis notre enfance, nous avons été conditionnés de trois manières différentes:

  • La programmation verbale: ce qu’on a entendu sur l’argent
  • Les exemples: les comportements qu’on a pu observer
  • Les incidents spécifiques que nous avons pu vivre

La première influence: la programmation verbale

Toutes les phrases que nous avons entendu dans notre jeunesse au sujet de l’argent restent ancrées dans notre subconscient.

Des phrases telles que « l’argent est la racine de tous les maux », « les riches sont des avares », « l’argent ne pousse pas dans les arbres », « l’argent n’achète pas le bonheur », « on ne peut pas se le permettre », » les riches sont des criminels... » ont pu ancrer dans notre subconscient que le fait d’avoir de l’argent revient à être une mauvaise personne.

Et le cerveau fonctionne ainsi: ce qui est ancré profondément dans notre subconscient a plus de force qu’un simple raisonnement logique.

PRINCIPE D’ENRICHISSEMENT N°6: Lorsque le subconscient doit choisir entre des émotions profondément ancrées et la logique, les émotions l’emporteront presque toujours sur la logique.

Si votre subconscient a ancré en lui (parce que vous l’avez entendu très souvent dans votre enfance) que les riches sont des avares, il vous sera impossible de gagner de l’argent. Pourquoi ? Vous ne souhaitez pas devenir un avare, et vous vous débrouillerez pour vous débarrasser au plus vite de l’argent qui arrive entre vos mains.

Il y a quatre éléments clés qui permettent de créer une nouvelle programmation de votre plan financier intérieur:

  • La prise de conscience: il n’est pas possible de changer sans avoir conscience de son conditionnement
  • La compréhension: en cherchant à comprendre votre mode de pensée, vous reconnaîtrez qu’il vient de l’extérieur et non de vous-même
  • La dissociation: dès lors que vous réalisez que ce mode de pensée n’est pas le vôtre et qu’il ne contient aucune vérité, vous pouvez choisir de l’abandonner
  • Le reconditionnement: la dernière étape consiste à adopter une nouvelle programmation pour votre plan financier intérieur. Toute la seconde partie du livre est consacrée à cette étape

Les étapes du changement: la programmation verbale

Avant d’adopter un nouveau mode de pensée, voici les actions à mener pour les trois premières étapes qui permettront commencer la révision de votre plan financier intérieur:

LA PRISE DE CONSCIENCE: Écrivez tout ce que vous avez entendu dire sur l’argent et les riches quand vous étiez jeune.

LA COMPRÉHENSION: Écrivez l’incidence que ces paroles ont eu jusqu’ici dans votre vie financière.

LA DISSOCIATION: Reconnaissez que ces pensées ne représentent que ce que vous avez appris et ne font pas partie de la personne que vous êtes. Devenez conscient que vous avez en cet instant le choix de vous différencier de ces pensées.

LA DÉCLARATION: (Répétez avec la main posée sur le cœur) « Ce que j’ai entendu au sujet de l’argent n’est pas nécessairement vrai. Je choisis d’adopter de nouvelles façons de penser qui favorisent le bonheur et la réussite. »

Puis en vous touchant la tête: « J’ai un esprit millionnaire. »

La deuxième influence: l’exemple

Enfant, nous apprenons de l’exemple donné par les parents. C’est aussi le cas en matière d’argent.

Selon que vos parents géraient bien ou mal leur argent, étaient économes ou dépensiers, que l’argent était un sujet tabou, un sujet de dispute ou une source de joie au sein de la famille, vous avez certainement appris à vous comporter avec l’argent en suivant leur exemple.

Inversement, les enfants ayant eu des relations difficiles avec leurs parents et ayant eu tendance à se rebeller adopteront probablement le comportement inverse de celui de leurs parents vis-à-vis de l’argent. Ce n’est pas forcément une bonne chose car cela conduit à adopter une relation à l’argent accompagnée d’une émotion négative, de ressentiment ou de la colère à l’égard des parents. Or toute relation à l’argent basée sur la colère ne peut conduire à la richesse ou au bonheur.

PRINCIPE D’ENRICHISSEMENT N°7: Si ce qui vous motive à acquérir de l’argent ou à réussir a pour racines la peur, la colère ou la nécessité de vous prouver des choses, votre argent ne vous apportera jamais le bonheur.

Aucun problème émotionnel ni le manque d’estime de soi ne peut être résolu avec l’argent.

La peur de ne pas avoir assez d’argent ne disparaîtra pas en gagnant plus d’argent. La peur sera juste déplacée et deviendra la peur de perdre son argent ou de se le faire voler.

Si vous voulez vous prouver que vous êtes assez bon en gagnant beaucoup d’argent, aucune somme ne vous satisfera jamais. Pourquoi ? Parce que « notre monde extérieur est le reflet de notre monde intérieur ». Si vous avez un manque, c’est en changeant l’intérieur (adopter de nouvelles croyances) et non l’extérieur (gagner plus d’argent) que vous pourrez le combler et être heureux.

Associer le fait de gagner de l’argent avec des émotions positives et non pour combler un manque vous évitera « d’avoir à vous défaire de votre argent pour être heureux ».

Les étapes du changement: l’exemple

LA PRISE DE CONSCIENCE: Relevez la manière dont se comportaient vos parents avec l’argent.

LA COMPRÉHENSION: Écrivez les conséquences qu’on eu l’exemple de vos parents sur votre vie financière.

LA DISSOCIATION: Reconnaissez que vous avez acquis ce comportement, qu’il ne fait pas partie de vous et que vous pouvez choisir de vous en différencier.

LA DÉCLARATION: (Répétez avec la main posée sur le cœur) « Ma façon d’agir par rapport à l’argent était leur façon de faire. Je choisis maintenant la mienne. »

Puis en vous touchant la tête: « J’ai un esprit millionnaire. »

La troisième influence: les incidents spécifiques

Vos croyances ont également pu être façonnées par les expériences que vous avez faites pendant votre enfance.

Toute situation en lien avec l’argent ayant généré de la souffrance peut être à l’origine d’un besoin inconscient de se défaire de son argent pour éviter de revivre cette souffrance.

Pour chacun de nous, l’argent peut avoir des significations opposées, qui peuvent provoquer des querelles de couples.

Pour l’auteur, l’argent devait être accumulé pour obtenir ce qu’il voulait, la liberté. Pour sa femme, l’argent devait être dépensé, il servait à générer un plaisir immédiat. Leurs croyances opposées sont dans ce cas fondées sur l’exemple de leurs parents respectifs.

Les disputes au sujet de l’argent, que ce soit en couple, dans la famille ou entre partenaires d’affaire proviennent uniquement de l’incompatibilité des plans financiers des différentes personnes.

Reconnaître que l’autre a un mode de fonctionnement différent et essayer de comprendre sa façon de penser est un premier pas pour créer un plan financier commun.

Les étapes du changement: les incidents spécifiques

Échangez avec votre partenaire les expériences et incidents émotionnels vécus en relation avec l’argent pourra vous aider à comprendre son plan financier. Dressez la liste de vos valeurs et objectifs communs en matière d’argent: ce sera le socle de votre plan financier commun, auquel vous pourrez vous référer en cas de désaccord.

LA PRISE DE CONSCIENCE: Rappelez-vous une expérience spécifique de votre jeunesse concernant l’argent.

LA COMPRÉHENSION: Écrivez ce que cet incident a eu comme conséquences sur votre vie financière.

LA DISSOCIATION: Remarquez que cette façon d’être représente uniquement ce que vous avez appris, qu’elle ne fait pas partie de vous et que vous avez le choix d’être différent.

LA DÉCLARATION: (Posez la main sur le cœur et répétez) « Je laisse aller mes expériences passées nuisibles en matière d’argent et je me crée un nouvel avenir riche. »

Et en vous touchant la tête: « J’ai l’esprit millionnaire. »

Sur quoi votre plan financier intérieur est-il réglé ?

C’est un peu la question à un million de dollars. La plupart d’entre nous sommes réglés sur un revenu annuel donné. Que ce revenu soit de 20 000 ou 500 000 €, la somme n’a pas d’importance: votre cerveau est câblé pour gagner un certain montant par année. Et il y a des chances pour que vous restiez autour de ce montant toute votre vie.

Votre plan financier est similaire à un thermostat. Vérifiez vos revenus, leur montant indique sur combien est réglé votre thermostat. Si un événement imprévu se produit et que vous perdez de l’argent, ne vous inquiétez pas, votre thermostat vous ramènera à la somme sur laquelle il est réglé. Inversement, si vous avez une rentrée d’argent imprévue, votre thermostat fonctionnera pour ramener ce chiffre autour de sa valeur initiale.

C’est que qui arrive aux gagnants du loto. Leur compte en banque explose, mais comme leur thermostat est toujours réglé sur le même montant, ils font des choix désastreux qui les ramènent invariablement vers le montant sur lequel ils sont réglés.

La solution ? Changer votre thermostat financier.

PRINCIPE D’ENRICHISSEMENT N°8: Le seul moyen de changer votre degré de réussite financière « de manière permanente » consiste à régler de nouveau votre thermostat financier.

Même si nous pensons être libres de nos choix, nous fonctionnons un peu comme des robots, conditionnés par notre passé et coincés dans nos vieilles habitudes. C’est pourquoi il est important d’observer ses pensées et ses actions, d’étudier ses croyances et ses habitudes. Car le changement commence par la prise de conscience.

PRINCIPE D’ENRICHISSEMENT N°9: Votre conscience observe vos pensées et vos actions, afin que vous puissiez vivre en faisant de vrais choix, plutôt que de vous laisser contrôler par votre programmation passée.

Ainsi vous pouvez consciemment choisir d’abandonner une croyance défavorable à votre enrichissement, pour la remplacer par une autre plus favorable.

Et pourquoi pas choisir de penser comme le font les riches ?

Le tout est de savoir comment ils pensent: cela sera décrypté dans la seconde partie du livre.

LA DÉCLARATION: (en mettant la main sur le cœur) « J’observe mes pensées et n’entretiens que celles qui me dynamisent. »

Puis en vous touchant la tête: « J’ai l’esprit millionnaire. »

DEUXIÈME PARTIE: LES DOSSIERS FINANCIERS DE VOTRE ESPRIT

Dossiers financiers esprit

Dix-sept façons dont les riches pensent et agissent différemment des gens pauvres et de la classe moyenne

Notre esprit est comme un classeur. Chaque fois que nous faisons face à une situation, nous consultons les informations qui y sont rangées afin de déterminer la façon de faire face à cette situation.

Nos seules options possibles sont déterminées en fonction des dossiers de notre esprit. Alors autant faire en sorte que nos dossiers contiennent des informations et croyances qui nous pousseront vers la réussite financière.

L’objectif est donc de classer 17 nouveaux dossiers dans votre esprit, qui ouvriront la porte à de nouveaux choix financiers qui favoriseront votre réussite.

PRINCIPE D’ENRICHISSEMENT N°10: Vous pouvez choisir de penser de manière à favoriser votre bonheur et votre réussite plutôt que le contraire.

Les dossiers distinguent les riches des pauvres. Cependant l’auteur tient à rappeler que « riche » ne veut pas dire meilleur que « pauvre », mais fait référence à leur mentalité, à leur manière de penser l’argent.

L’objectif des dossiers est de généraliser à l’extrême pour que le lecteur puisse facilement distinguer les comportements. Il existe bien sûr une multitude de nuances entre les deux modes de pensée.

Chaque dossier est suivi d’une déclaration et d’actions spécifiques à réaliser afin d’ancrer chaque dossier en soi. (seules les déclarations seront mentionnées afin de ne pas alourdir le résumé, mais aussi pour que le livre conserve un intérêt pratique supplémentaire pour ceux qui voudront aller plus loin et le lire. C’est aussi une façon de respecter le travail de l’auteur).

Dossier financier intérieur n°1

LES RICHES CROIENT: « Je crée ma vie. »
LES PAUVRES CROIENT: « Je subis ma vie. »

Les pauvres ont tendance à se victimiser pour tout ce qui leur arrive, y compris financièrement. Ils pensent que s’enrichir est dû à la chance, c’est pour cela qu’ils jouent aux jeux d’argent.

Les riches assument la responsabilité de ce qui arrive dans leur vie. Pour eux, jouer à la loterie n’est pas une stratégie d’enrichissement.

Premier indice de la victimisation: le blâme

Les personnes qui se présentent en victimes blâment tout leur entourage (parents, employeur, économie, gouvernement). Tout est toujours de la faute d’un autre. Mais elles ne se blâment jamais elles-mêmes.

Deuxième indice de victimisation: la justification

Les personnes fauchées justifient leur manque d’argent en expliquant que l’argent n’est pas très important, quel seul l’amour compte. Les riches ne se justifient pas, ils savent que l’argent est important dans notre société. Ils ne renient pas l’amour pour autant.

PRINCIPE D’ENRICHISSEMENT N°11: L’argent est extrêmement important dans les domaines dans lesquels il est utile, et sans la moindre importance dans les domaines dans lesquels il n’est pas utile.

Troisième indice de la victimisation: les plaintes

Il y existe une loi universelle disant qui dit que « tout ce sur quoi on se concentre s’amplifie ». Quand on se plaint, on se concentre sur ce qui ne va pas, ce qui a pour effet d’amplifier qui ne va pas.

Il n’est pas seulement important d’arrêter de se plaindre, mais aussi d’éviter de fréquenter les gens qui se plaignent tout le temps. Ces personnes transmettent de l’énergie négative à tout leur entourage.

PRINCIPE D’ENRICHISSEMENT N°12: Une victime vraiment riche, ça n’existe pas.

Les victimes cherchent de l’attention en pensant que cela les rendra plus heureuses. Mais elles confondent attention et amour. L’attention c’est se demander ce que l’autre fait pour soi, l’amour, c’est aimer sans condition. Seule cette dernière permet d’être heureux. En revanche, rechercher en permanence l’attention de l’autre rend la réussite impossible.

« On peut être une victime ou on peut être riche, mais on ne peut pas être les deux. »

DÉCLARATION: (la main posée sur le cœur): « Je crée avec précision le degré de ma réussite financière. »

Puis en vous touchant la tête : « J’ai un esprit millionnaire. » (Comme elle accompagne chaque nouvelle déclaration, je ne la mentionnerai plus. Rappelez-vous de répéter cette deuxième déclaration sur votre esprit millionnaire après chaque nouvelle déclaration à venir).

Dossier financier intérieur n°2

LES RICHES JOUENT AU JEU DE L’ARGENT POUR GAGNER.
LES PAUVRES JOUENT AU JEU DE L’ARGENT POUR NE PAS PERDRE.

Les riches ont pour but de nager dans l’abondance, d’avoir suffisamment d’argent pour faire ce qu’ils veulent sans avoir à regarder les prix. Les pauvres quant à eux, se contentent d’avoir assez d’argent pour payer leur prochaine facture dans les temps. Là est le pouvoir de l’intention. Lorsqu’on en veut juste assez, on en obtient juste assez.

PRINCIPE D’ENRICHISSEMENT N°13: Si vous avez pour but d’être à l’aise financièrement, vous risquez de ne jamais devenir riche. Mais si vous avez pour but d’être riche, vous courez la chance de devenir drôlement l’aise financièrement.

Pour devenir riche, il vaut avoir l’intention de devenir riche. Pas celle de vouloir payer ses factures.

DÉCLARATION: (en posant la main sur le cœur): « Mon but, c’est de devenir millionnaire, et plus encore. »

Dossier financier intérieur n°3

LES RICHES SE SONT ENGAGÉS A ÊTRE RICHES.
LES PAUVRES VEULENT ÊTRE RICHES.

Les pauvres pensent vouloir être riches, ont ce désir niché dans un coin de leur tête, mais ils sont souvent pleins de contradictions. Ils pensent que s’ils deviennent riches, leurs amis les jalouseront, que les impôts leur prendront tout leur argent et qu’ils risquent de se faire voler. Ils entretiennent des pensées contradictoires qui ne leur permettront jamais de devenir riches.

Les riches n’ont pas de conflits intérieur sur ce sujet: ils veulent s’enrichir, et s’engagent dans cette direction en mettant en place les actions appropriées. Ils ne souffrent pas de contradictions en eux.

PRINCIPE D’ENRICHISSEMENT N°14: La raison principale pour laquelle la plupart des gens n’obtiennent pas ce qu’ils veulent, c’est qu’ils ne savent pas ce qu’ils veulent.

On obtient toujours ce que l’on veut, à la fois consciemment et inconsciemment. Mais si l’inconscient veut quelque chose de différent de notre être conscient, alors nous n’obtenons rien.

Tout le monde veut être riche, mais combien s’y sont engagé corps et âme ? De faire tout ce qui est en leur pouvoir pour y parvenir ? Beaucoup moins.

« Pour devenir riche, on doit y mettre concentration, courage, connaissance, expertise, tous ses efforts, une attitude qui ne renonce jamais, et bien sûr une mentalité de riche. On doit également croire en son for intérieur qu’on peut créer la richesse et qu’on la mérite vraiment. »

PRINCIPE D’ENRICHISSEMENT N°15: Si l’on ne s’est pas pleinement, totalement et vraiment engagé à créer la richesse, on risque de ne pas connaître la richesse.

Les riches sont prêts à travailler plus souvent et plus longtemps que les autres, à sacrifier momentanément du temps pour eux ou pour leur famille, et à engager leurs économies si nécessaire.

La bonne nouvelle, c’est que les efforts engagés sont souvent récompensés par des circonstances favorables (rencontres, aide…)

Dès l’instant où on s’engage avec détermination, la providence se met aussi de la partie.

W. H. Murray

DÉCLARATION: « Je m’engage à être riche ! »

Dossier financier intérieur n°4

LES RICHES VOIENT LES CHOSES EN GRAND.
LES PAUVRES VOIENT LES CHOSES EN PETIT.

Voir grand est ce qui différencie les gens dont la valeur nette augmente rapidement et considérablement, des autres.

PRINCIPE D’ENRICHISSEMENT N°16: La loi du revenu: « Vous serez rémunéré en proportion directe de la valeur que vous livrez conformément au marché. »

Votre valeur sur le marché dépend de quatre facteurs: l’offre, la demande, la qualité et la quantité. La quantité est le facteur qui permet de faire la plus grande différence. Autrement dit: combien de personnes touchez-vous dans votre activité ?

Les deux raisons principales pour lesquelles les gens se contentent de voir petit est qu’ils ont peur, et qu’ils ne se sentent pas assez bon.

Ces deux attitudes peuvent être effacées en se concentrant sur autrui, en consacrant sa vie à apporter de la valeur aux autres personnes, à résoudre leurs problèmes. Cela a également l’avantage d’apporter plus de bonheur.

Plus vous servirez de gens, plus vous deviendrez riche, à la fois financièrement, spirituellement et émotionnellement.

La question sous-jacente est de savoir quelle est votre mission de vie, quels sont vos talents et qu’est-ce que vous avez d’unique à apporter au monde.

Notre vie a pour but d’ajouter de la valeur aux gens de cette génération et de celles qui la suivront.

Buckminster Fuller

DÉCLARATION: « Je pense grand ! Je choisis de venir en aide à des milliers et des milliers de gens ! »

Dossier financier intérieur n°5

LES RICHES SE CONCENTRENT SUR LES OCCASIONS.
LES PAUVRES SE CONCENTRENT SUR LES OBSTACLES.

Les riches croient fermement qu’ils vont réussir ce qu’ils entreprennent. Ils ont l’habitude de repérer les occasions autour d’eux et font en sorte de les saisir. Les pauvres ont peur des problèmes que pourrait générer la moindre tentative de saisir une occasion. Ils voient un obstacle là où les riches voient une opportunité.

Pour saisir les occasions, il faut passer à l’action, même si on ne se sent pas prêt. C’est ce que font les riches, et passer à l’action leur permet d’apprendre en chemin et de corriger le tir si nécessaire.

Les pauvres apprennent dans leur coin pour être prêt à 100%, mais comme c’est impossible de l’être ils ne passent jamais à l’action, et laissent passer les occasions que les riches s’empressent de saisir.

DÉCLARATION:
  • « Je me concentre davantage sur les occasions que sur les obstacles. »
  • « Je me tiens à mes marques, je me tiens prêt et je pars. »

Dossier financier intérieur n°6

LES RICHES ADMIRENT LES AUTRES RICHES ET CEUX QUI RÉUSSISSENT.
LES PAUVRES EN VEULENT AUX RICHES ET AUX GENS QUI RÉUSSISSENT.

Les pauvres nourrissent du ressentiment envers les riches, pensent qu’ils sont mauvais ou qu’ils ont eu de la chance. En percevant les riches comme mauvais, il devient alors impossible de s’enrichir, car on ne souhaite pas devenir comme ceux qu’on méprise.

En vérité, beaucoup personnes riches ont su se montrer dignes de confiance vis-à-vis d’autrui. Ce sont également des personnes généreuses, qui n’hésitent pas à donner de leur temps ou de leur argent à des œuvres caritatives.

Tous les présupposés négatifs que nous nourrissons à propos des riches sont sans fondements. Évidement, les médias ne nous donnent pas cette impression en mettant constamment en lumière les rares personnes qui se sont enrichies de manière malhonnêtes.

PRINCIPE D’ENRICHISSEMENT N°17: « Bénis ce que tu souhaites avoir. »

Philosophie de Huna

DÉCLARATION: « J’admire les riches ! Je bénis les riches ! J’aime les riches ! Et je vais compter parmi ces riches aussi ! »

Dossier financier intérieur n°7

LES RICHES S’ASSOCIENT AUX GENS POSITIFS QUI RÉUSSISSENT.
LES PAUVRES S’ASSOCIENT AUX GENS NÉGATIFS QUI NE RÉUSSISSENT PAS.

Les personnes qui réussissent s’inspirent des personnes qui ont réussi avant eux. Ils modélisent leurs stratégies pour essayer de les reproduire. Les pauvres se contentent de critiquer et rabaisser ceux qui connaissent la réussite.

Pour réussir, entourez-vous de gens positifs, qui vous soutiennent et vous inspirent. Fuyez les personnes qui critiquent ceux qui ont de l’argent, qui véhiculent une énergie négative. Tenez-vous aussi autant que possible à l’écart de la TV, qui véhicule rarement du positif.

Si des personnes négatives se trouvent dans votre proche entourage, c’est à vous de juger si leur état d’esprit n’est pas trop contagieux pour vous. S’il l’est vraiment trop, vous devrez sans doute prendre une décision difficile.

C’est en côtoyant et en cherchant à imiter les riches que vous avez les meilleures chances pour le devenir un vous-même.

DÉCLARATION: « J’imite les riches et ceux qui réussissent. Je m’associe aux riches et à ceux qui réussissent. S’ils le peuvent, je le peux aussi ! »

Dossier financier intérieur n°8

LES RICHES SONT PRÊTS À SE PROMOUVOIR, EUX ET LEUR VALEUR.
LES PAUVRES VOIENT LA VENTE ET LA PROMOTION D’UN MAUVAIS ŒIL.

Les riches sont excellents pour promouvoir leurs produits et services.

Les personnes qui ne sont pas à l’aise avec la vente et la promotion le sont souvent pour trois raisons:
  • elles ont eu une mauvaise expérience avec quelqu’un qui leur a forcé la main sur une promotion
  • elles ont eu une mauvaise expérience en tentant de promouvoir quelque chose et se sont fait rejeter violemment
  • elles ne se trouvent pas digne de faire leur promotion et attendent que les clients viennent à elles sans avoir à se promouvoir (cela n’arrive jamais)

PRINCIPE D’ENRICHISSEMENT N°18: Les leaders gagnent beaucoup plus d’argent que ceux qui les suivent !

Les riches sont des leaders dans leur domaine: cela suppose qu’ils ont à un moment dû faire leur promotion (d’eux-mêmes ou de leurs produits/services).

Un moyen d’être plus à l’aise avec la promotion est de mettre de la valeur sur ce qu’on veut promouvoir. Si ce qu’on veut mettre en avant a de la valeur et peut aider des gens à améliorer leur vie ou à surmonter un problème, il n’y a pas de raison de ne pas le dire. De plus, personne ne peut deviner la valeur que vous pouvez apporter si vous n’en parlez pas. Vous avez donc le devoir de le faire savoir !

DÉCLARATION: « Je fais la promotion de ma valeur auprès d’autrui avec passion et enthousiasme. »

Dossier financier intérieur n°9

LES RICHES SONT PLUS GRANDS QUE LEURS PROBLÈMES.
LES PAUVRES SONT PLUS PETITS QUE LEURS PROBLÈMES.

Devenir riche n’est pas facile et ne nombreux obstacles seront à surmonter. La majorité des gens ne veulent pas se confronter à de nouveaux problèmes, tandis que les riches relèvent le défi: ils affrontent les obstacles et s’engagent ainsi vers la voie de la richesse.

PRINCIPE D’ENRICHISSEMENT N°19: Le secret de la réussite consiste non pas à tenter d’éviter, d’éliminer ou de fuir ses problèmes, mais à grandir de façon à devenir plus grand que n’importe quel problème.

Pour autant, chercher à éviter les problèmes ne les fait pas disparaitre. Riches comme pauvres ont toujours des problèmes. Ce qui compte, c’est moins la taille du problème que notre taille à nous. Plutôt que de se plaindre d’un problème important, la bonne attitude consiste à devenir plus grand que lui.

PRINCIPE D’ENRICHISSEMENT N°20: Si vous avez un grand problème dans votre vie, tout ce que cela signifie, c’est que vous vous comportez en petite personne !

Cherchez à grandir jusqu’à être capable de surmonter n’importe quel problème. C’est un image mais plus vous grandirez, plus vous pourrez « contenir » d’argent, ce qui signifie la capacité à en gagner et à arriver à conserver ce que vous avez gagné.

Vous avez le choix: vous concentrez sur vos problèmes, vous plaindre, ou bien sur les solutions, les stratégies et sur comment faire un sorte que les problèmes ne réapparaissent pas. En devenant le type de personne qui surmonte tous les problèmes qui se présentent à elle, vous devenez inarrêtable, et la vie vous offrira tous les choix possibles.

DÉCLARATION: « Je suis plus grand que n’importe quel problème. Je peux régler n’importe quel problème. »

Dossier financier intérieur n°10

LES RICHES SAVENT TRÈS BIEN RECEVOIR.
LES PAUVRES SAVENT TRÈS MAL RECEVOIR.

Beaucoup de gens ne se sentent pas assez bons pour mériter de recevoir de l’argent: ils s’en sentent indignes. Cela provient de notre conditionnement mental passé, mais aussi de la société qui cherche bien plus à punir qu’à récompenser. En réalité, personne ne naît digne ou indigne. Mais on peut choisir de croire ce qui nous sera le plus profitable.

PRINCIPE D’ENRICHISSEMENT N°21: Si vous dites être digne, vous l’êtes. Si vous dites ne pas être digne, vous ne l’êtes pas. D’une manière ou d’une autre, vous vivrez votre propre histoire.

Personne ne pourra valider à votre place votre dignité. C’est à vous de le faire, d’abandonner votre histoire pour en créer une nouvelle. L’esprit humain a tendance à se concentrer sur le négatif. Mais il est possible de choisir de ne plus se limiter. Les animaux et les plantes, eux, ne s’imposent aucune limite.

PRINCIPE D’ENRICHISSEMENT N°22: Si un chêne de trente mètres de haut avait eu l’esprit humain, il n’aurait atteint que trois mètres de hauteur !

Mettez vos plus beaux habits, agenouillez-vous et imaginez être devant T. Harv Eker qui proclame:« PAR LE POUVOIR QUI M’A ÉTÉ CONFÉRÉ, JE VOUS SACRE « DIGNE » À COMPTER D’AUJOURD’HUI ET POUR TOUJOURS ! »

Une autre raison pour laquelle les gens ont du mal à recevoir, vient d’un dicton qu’on nous a souvent rabâché: « il vaut mieux donner que recevoir. » C’est faux, dans le sens où donner et recevoir sont les deux faces d’une même pièce. L’un ne prévaut pas sur l’autre.

PRINCIPE D’ENRICHISSEMENT N°23: Pour chaque donneur il doit y avoir un receveur, et pour chaque receveur il doit y avoir un donneur.

Si vous ne voulez pas recevoir, vous empêcherez celui qui veut vous donner de ressentir la joie que l’on éprouve en donnant: vous bloquez son énergie du don, et dans le même temps un message est envoyé à l’univers pour l’informer que vous ne souhaitez plus recevoir. C’est ce que se passera, et un autre recevra à votre place.

Enfin, si vous avez peur de devenir une mauvaise personne en ayant plus d’argent, sachez que l’argent amplifie qui l’on est. Une personne mal intentionnée pourra nuire encore plus avec de l’argent. Au contraire, une personne généreuse pourra l’être encore plus avec de l’argent.

PRINCIPE D’ENRICHISSEMENT N°24: L’argent vous rendra simplement plus que ce que vous êtes déjà.

Voici deux façons d’apprendre à recevoir:

  • Créez un compte « jeu » que vous alimenterez avec de l’argent qui sera destiné à être dépensé uniquement pour vous faire plaisir. Cela vous apprendra à recevoir de vous-même.
  • Entraînez-vous à éprouver de la gratitude chaque fois que vous recevrez quelque chose. Cela vous permettra d’agrandir votre « coffre de réception ». Si vous êtes en capacité de recevoir plus, vous recevrez plus.

L’univers n’aime pas le vide et remplit tout ce qui en contient. Agrandir votre coffre vous conduira donc à recevoir plus.

PRINCIPE D’ENRICHISSEMENT N°25: La manière dont on fait quoi que ce soit est la manière dont on fait tout.

Ce principe peut sembler difficile à comprendre, mais il signifie simplement que si vous avez du mal à recevoir de l’argent, vous avez sans doute aussi du mal à recevoir quoi que ce soi. Inversement, en acceptant de recevoir de l’argent, vous vous ouvrez également à recevoir de la joie, de l’amour, et toutes les bonnes choses de la vie.

DÉCLARATION: « Je sais vraiment bien recevoir. Je suis ouvert et disposé à accueillir d’énormes sommes d’argent dans ma vie. »

Dossier financier intérieur n°11

LES RICHES CHOISISSENT DE SE FAIRE RÉMUNÉRER EN FONCTION DE LEURS RÉSULTATS.
LES PAUVRES CHOISISSENT DE SE FAIRE RÉMUNÉRER EN FONCTION DE LEURS TEMPS.

Nous avons tous reçu le même conseil étant plus jeune: « travaille bien à l’école, trouve un emploi bien payé, et tu auras réussi ta vie ». Malheureusement, nous savons tous que ce conseil ne prévaut que dans un monde idéal.

PRINCIPE D’ENRICHISSEMENT N°26: Il n’y a rien de mal à toucher un chèque de paye régulièrement, à moins que cela nuise à sa capacité de gagner ce qu’on vaut. L’ennui, c’est que c’est habituellement le cas.

Les pauvres recherchent la sécurité d’un salaire connu à l’avance qui tombe régulièrement. Mais cette sécurité les empêche de devenir riche.

Les riches croient en leur valeur, ils ont une entreprise et demandent à être payé selon les résultats obtenus, sous forme de commission ou de bénéfice.

Le problème des pauvres, qui découle du fait d’échanger son temps contre de l’argent, est que le temps est limité. Ils s’imposent donc une limite infranchissable.

PRINCIPE D’ENRICHISSEMENT N°27: Ne mettez jamais de plafond à votre revenu.

Toucher un salaire régulier vient de notre conditionnement passé, qui considère que c’est comme cela que l’on gagne de l’argent. Notre famille s’attend d’ailleurs à ce que l’on gagne un salaire régulier, et qui provient d’un « vrai » travail.

À l’inverse, avoir une entreprise, ou être vendeur commissionné, permet d’être à son compte, qui est la voie la plus empruntée pour devenir millionnaire. Une entreprise permet aussi de bénéficier d’avantages fiscaux (déductions d’impôts).

Être payé au résultat est la seule façon d’être payé selon sa valeur.

DÉCLARATION: « Je choisis de me faire rémunérer en fonction de mes résultats. »

Dossier financier intérieur n°12

LES RICHES PENSENT SELON « LES DEUX ».
LES PAUVRES PENSENT SELON « L’UN OU L’AUTRE ».

Bien que vivant dans la même réalité physique, les pauvres vivent dans un monde de limitations, tandis que les riches vivent dans un monde d’abondance.

Les premiers pensent qu’ils doivent tout le temps faire des choix du genre, « être riche ou heureux », « la carrière ou la famille », « un bon salaire ou être épanoui dans son travail ». Les seconds refusent de choisir et se demandent comment faire pour avoir les deux.

Il n’y a pas lieu d’avoir à choisir entre l’argent et une autre dimension de sa vie. Les deux sont importants.

La richesse ne doit rien exclure, et doit se comprendre au sens large, comprenant: l’argent, le bonheur, la liberté et tout ce que la vie peut offrir.

PRINCIPE D’ENRICHISSEMENT N°28: Les riches croient qu’ils peuvent avoir à la fois le beurre et l’argent du beurre. Les gens de la classe moyenne croient pour leur part qu’ils peuvent avoir le beurre, mais pas l’argent. Quant aux pauvres, ils croient qu’ils ne méritent ni le beurre, ni l’argent, et restent donc comme ils sont: pauvres !

L’idée selon laquelle avoir plus d’argent fait que quelqu’un d’autre en aura moins est absurde. L’argent n’est aujourd’hui plus corrélé aux actifs physiques, et la masse monétaire est en constante augmentation (les banques impriment toujours plus de billets).

De plus, l’argent passe de main et main: il est réutilisable à l’infini. Il peut servir à échanger de la valeur sans aucunes limites.

Encore une fois, abandonnez l’idée qu’avoir de l’argent soit répréhensible et empêche d’être généreux et spirituel. Les qualités humaines que l’on développe ne sont pas liées à notre compte en banque.

« Quelle que soit la situation, entretenez l’intention d’avoir les deux.« 

DÉCLARATION: « Je pense toujours selon « les deux ».

DOSSIER FINANCIER INTÉRIEUR N°13 Les riches se concentrent sur leur valeur nette. Les pauvres se concentrent sur leur revenu gagnés.

Dossier financier intérieur n°13

LES RICHES SE CONCENTRENT SUR LEUR VALEUR NETTE.
LES PAUVRES SE CONCENTRENT SUR LEUR REVENU GAGNÉ.

Aux États-Unis, les gens aiment partager quel est leur salaire (Note: ce qui n’est pas du tout le cas en France). Mais seuls les initiés partagent leur valeur nette, bien plus représentative de la richesse d’une personne.

PRINCIPE D’ENRICHISSEMENT N°29: La richesse se mesure réellement à la valeur nette, et non au revenu gagné.

La valeur nette représente « la valeur financière de tout ce qu’on possède ». Elle se calcule en additionnant la valeur des comptes en banque, des investissements, biens immobiliers et entreprises que l’on possède, moins les dettes. Le résultat représente la somme liquide que l’on pourrait obtenir en vendant tout ce qu’on a.

Les facteurs permettant d’accroître sa valeur nette sont:

  1. Le revenu
  2. Les économies
  3. Les investissements
  4. La simplification

Le revenu est le premier facteur permettant d’augmenter sa valeur nette. Plus il est important, plus on pourra économiser.

Les économies déterminent la part du revenu que l’on est prêt à ne pas dépenser pour le placer. Souvent, les gens dépensent tout ce qu’ils gagnent, peu importe leur revenu.

L’investissement permet de faire grossir l’argent économisé. Les riches apprennent à investir pour que leurs investissements soient les plus profitables. Les pauvres pensent qu’investir c’est pour les riches, et n’apprennent jamais à la faire.

La simplification est l’art de mener un style de vie qui nécessite moins d’argent. Elle va donc de pair avec les économies.

Les pauvres pensent que seul le revenu est important. Mais ils ignorent que « les dépenses augmenteront toujours en proportion avec le revenu. » (loi de Parkinson).

C’est pourquoi les trois autres facteurs sont aussi importants que le revenu.

Le chemin pour devenir millionnaire exige de connaître sa valeur nette, pour ensuite cherche à l’augmenter. Calculez dès à présent votre valeur nette et suivez-là chaque trimestre.

PRINCIPE D’ENRICHISSEMENT N°30: Là où va l’attention, l’énergie se déverse et les résultats apparaissent.

« Ce sur quoi on se concentre prend de l’ampleur ». Vous concentrer sur votre valeur nette en faisant son suivi lui fera prendre de l’ampleur.

DÉCLARATION: « Je me concentre sur l’augmentation de ma valeur nette ! »

Dossier financier intérieur n°14

LES RICHES GÈRENT BIEN LEUR ARGENT.
LES PAUVRES GÈRENT BIEN MAL LEUR ARGENT.

Dans son livre « The Millionaire Next Door« , Thomas Stanley (l’auteur) met en évidence que « les riches excellent dans la gestion de leur argent ».

Les pauvres gèrent mal leur argent, où ne le gère pas du tout en s’inventant des excuses:

  • Ils trouvent que cela revient à perdre leur liberté
  • Ils pensent qu’ils n’ont pas assez d’argent pour avoir à le gérer

La première excuse est absurde, car c’est au contraire en sachant de combien d’argent on dispose qu’on peut en disposer librement, et favoriser son autonomie financière.

La deuxième excuse revient à prendre les choses à l’envers. Il ne faut pas attendre d’être musclé pour pouvoir aller à la salle de musculation. De la même manière, il ne faut pas attendre d’être riche pour gérer son argent, car c’est seulement en le gérant correctement qu’on pourra s’enrichir.

PRINCIPE D’ENRICHISSEMENT N°31: Tant que vous ne vous serez pas montré capable de composer avec ce que vous avez, vous n’en obtiendrez pas plus !

Vous devrez savoir gérer une petite somme d’argent avant de savoir gérer en grande quantité.

PRINCIPE D’ENRICHISSEMENT N°32: L’habitude de gérer notre argent est plus importante que la quantité d’argent que nous avons à gérer.

Lors de ses séminaires, T. Harv Eker engage son auditoire à ouvrir un compte séparé, qu’on peut appeler compte d’autonomie financière. Ce compte servira à déposer 10% de ce que vous gagnez après impôt. Il deviendra votre poule aux œufs d’or. L’objectif est de le faire grossir continuellement. Vous ne toucherez jamais à ce capital, mais vous dépenserez un jour les œufs qu’il produira.

Ensuite, vous créerez un compte « d’amusement », dans lequel vous déposerez également 10% de que vous gagnez. L’objectif de ce compte est de le flamber quand bon vous semble, pour vous faire plaisir (restaurant, week-end, etc….).

Ces deux comptes sont complémentaires. On ne peut faire qu’économiser, ou que dépenser sans compter. Dans un cas, vous ne vous faites jamais plaisir. Dans l’autre, vous allez finir fauché. Tout est question d’équilibre. Avoir un compte pour dépenser est aussi une juste récompense pour les efforts d’économie réalisés pour le compte d’investissement. Cela permettra de maintenir votre système sur le long terme.

Voici un exemple de répartition de vos revenus en différents comptes:

La chose importante à retenir est qu’il ne s’agit pas uniquement de combien vous gagnez. Certains médecins, avocats ou comptables restent fauché car ils dépensent tout ce qu’ils gagnent. L’important est ce que vous faites de l’argent qui rentre.

PRINCIPE D’ENRICHISSEMENT N°33: Soit que vous contrôliez votre argent, soit qu’il vous contrôle.

La bonne nouvelle c’est qu’en maîtrisant votre situation financière, vous améliorez également les autres dimensions de votre vie.

DÉCLARATION: « J’excelle dans la gestion financière. »

Dossier financier intérieur n°15

LES RICHES FONT TRAVAILLER DUR LEUR ARGENT POUR EUX.
LES PAUVRES TRAVAILLENT DUR POUR LEUR ARGENT.

Les pauvres passent toute leur vie à travailler pour l’argent. Les riches commencent aussi par travailler dur pour l’argent, mais ils mettent l’argent qu’ils ont gagné au travail. Et un jour, l’argent qui travaille pour eux suffit à payer leur train de vie: ils ne sont plus obligés de travailler.

Faire travailler son argent donne des revenus hors exploitations: ces revenus tombent sans qu’il soit nécessaire de s’impliquer personnellement, comme dans un travail ordinaire.

Il y a deux types de revenus hors exploitation:

  • Les investissements financiers (actions, obligations, et tout type d’actif liquide)
  • Les entreprises automatisées (biens locatifs, distributeurs et laveurs automatiques, être propriétaire d’une franchise, le marketing de réseau)

Le problème est que nous n’avons jamais appris à développer ce type de revenu. On nous a seulement enseigné à travailler soi-même en échange d’un somme d’argent.

Les riches réfléchissent à long terme, et investissent pour gagner leur autonomie. Les pauvres vivent à court terme, ils dépensent ce qu’ils gagnent en satisfactions immédiates. Souvent ces dépenses compensent leur insatisfaction vis-à-vis de leur vie.

« Les riches achètent des actifs, des choses qui gagneront probablement de la valeur. Les pauvres achètent des dépenses, des choses qui perdront certainement de la valeur. »

L’immobilier est un bon exemple d’actif qui gagne de la valeur sur le long terme, même s’il peut fluctuer à court terme. « N’attendez pas pour acheter de l’immobilier, achetez de l’immobilier et attendez. »

PRINCIPE D’ENRICHISSEMENT N°34: Les riches voient en chaque dollar une « semence » qui peut être mise en terre de sorte à produire cent autres dollars, qui pourront alors êtres semés à leur tour et rapporter mille autres dollars.

Pour bien investir, instruisez-vous. Apprivoisez l’immobilier, les actions, les obligations, les fonds et les devises. Choisissez-en un, étudiez-le jusqu’à devenir un expert puis investissez-y. Plus tard, vous pourrez vous diversifier.

« Les pauvres travaillent dur et dépensent tout leur argent, ce qui a pour effet de les obliger à travailler dur pour toujours. Les riches travaillent dur, économisent, puis investissent leur argent de manière à ne plus jamais avoir à travailler dur ».

DÉCLARATION: « Mon argent travaille dur pour moi et me fait avoir toujours plus d’argent. »

Dossier financier intérieur n°16

LES RICHES AGISSENT EN DÉPIT DE LA PEUR.
LES PAUVRES LAISSENT LA PEUR LES ARRÊTER.

Les déclarations, la visualisation ou la méditation sont de bons outils pour travailler mentalement, mais seule l’action apporte des résultats.

PRINCIPE D’ENRICHISSEMENT N°35: L’action constitue « le pont » entre le monde intérieur et le monde extérieur.

Qu’est-ce qui empêche les gens de passer à l’action ? La peur. L’erreur est d’attendre de ne plus avoir peur pour agir. Les riches savent agir en dépit de leur peur.

Le livre « Tremblez mais osez ! » de Susan Jeffers est un excellent complément sur ce sujet.

PRINCIPE D’ENRICHISSEMENT N°36: Le vrai guerrier sait « apprivoiser le cobra de la peur ».

Ceux qui réussissent ont les mêmes peurs, les mêmes doutes et les mêmes inquiétudes que ceux qui ne réussissent pas. La seule différence est qu’ils agissent quand même.

PRINCIPE D’ENRICHISSEMENT N°37: Il n’est pas nécessaire d’essayer de se défaire de la peur pour réussir.

Exercez-vous à devenir quelqu’un qui ne se laisse pas paralyser par la peur, ni par les obstacles qui surgiront. Vous devez devenir inarrêtable, devenir un guerrier pour faire fortune.

PRINCIPE D’ENRICHISSEMENT N°38: Si vous n’êtes prêt à faire que ce qui est facile, la vie sera difficile. Mais si vous êtes prêts à faire ce qui est difficile, la vie sera facile.

La priorité des gens de la classe moyenne et des personnes économiquement faibles est de vivre dans la sécurité. Mais c’est un leurre.

Toute forme de progression dans la vie implique de quitter momentanément sa zone de sécurité pour faire quelque chose de nouveau. Autrement dit, il n’est pas possible de progresser sans ressentir de l’insécurité.

PRINCIPE D’ENRICHISSEMENT N°39: Le seul moment où on grandit véritablement est quand on éprouve de l’insécurité.

Voici une nouvelle équation d’importance:

ZS = ZR

Votre « zone de sécurité » est égale à votre « zone de richesse ». C’est en s’exerçant régulièrement à sortir de sa zone de sécurité que la zone de richesse et les revenus pourront grandir. En élargissant votre horizon, vous serez disposé à prendre plus de risques, à saisir plus d’occasions, à rencontrer plus de gens, et à essayer de nouvelles stratégies.

L’insécurité ne vous tuera pas. Par contre, la sécurité tuera vos idées, occasions, et votre bonheur. Le bonheur ne consiste pas à vivre dans une bulle, mais à croître, à explorer, et à exploiter son potentiel.

Il faudra parfois vous forcer à faire quelque chose qui vous insécurise, car votre esprit projettera toute sorte de peur sur vous, qui ne se produiront jamais.

J’ai eu des milliers de problèmes dans ma vie, dont la plupart ne se sont jamais produits en réalité.

Mark Twain

« Vous n’êtes pas votre esprit ». Vous êtes plus grand que votre esprit qui est juste une partie de vous, comme votre main. (Note personnelle: comprendre la différence entre son esprit et soi-même est un concept clé pour accéder à une vie en paix: le mental n’est qu’un outil à disposition, dont il est important de savoir se détacher. Ce concept est extrêmement bien développé dans le best-seller d’Eckart Tolle, « Le pouvoir du moment présent« . Ce livre est un MUST-READ en développement personnel).

PRINCIPE D’ENRICHISSEMENT N°40: Former et gérer votre propre esprit constitue la compétence la plus importante que vous puissiez acquérir, tant en matière de bonheur que de réussite.

La première étape pour former votre esprit consiste observer vos pensées, et à remarquer à quel point votre esprit génère des pensées néfastes pour votre bonheur et votre enrichissement.

Ensuite, décidez de remplacer ces mauvaises pensées par des pensées dynamisantes, que vous pourrez choisir parmi toutes les déclarations présentées à la fin de chaque dossier.

Ces nouvelles pensées seront des pensées puissantes. La pensée puissante reconnait que toute pensée n’a pas de vérité absolue, qu’elle est neutre et n’a d’autre sens que celui qu’on lui donne. Mais comme nous nous racontons chacun nos histoires, autant le faire en adoptant des pensées qui nous favorisent, plutôt que des pensées qui nous paralysent.

DÉCLARATION: « J’agis en dépit de la peur. J’agis en dépit du doute. J’agis en dépit de l’inquiétude. J’agis en dépit de l’inconvénient. J’agis en dépit de l’insécurité. J’agis même quand je ne suis pas d’humeur à agir. »

Dossier financier intérieur n°17

LES RICHES APPRENNENT ET GRANDISSENT SANS CESSE.
LES PAUVRES CROIENT DÉJÀ SAVOIR.

À moins d’être très riche et très heureux, il nous reste à tous des choses à apprendre. Le nier et expliquer une mauvaise fortune passagère par un manque de chance revient à porter un masque.

Lorsqu’on cherche à avoir raison, on devient monsieur-je-sais-tout et on ferme la porte à l’apprentissage. Pour ce qui est du bonheur, « on peut avoir raison ou on peut être heureux. » On retrouve la même philosophie en matière d’argent:

PRINCIPE D’ENRICHISSEMENT N°41: On peut avoir raison ou on peut être riche, mais pas les deux.

Tout organisme vivant est en mouvement. Si une plante cesse de croître, elle meurt. C’est pareil pour les gens: si vous ne progressez pas, vous allez mourir (du moins intellectuellement). Ce livre contient en ce sens de nouveaux dossiers qui vous permettent de croître au niveau financier.

Les apprenants hériteront de la terre, alors que les savants seront merveilleusement aptes à vivre dans un monde qui n’existe plus.

Eric Hoffer

Ceux qui veulent rester pauvres disent qu’ils n’ont pas assez de temps ou d’argent pour s’instruire. Ceux qui veulent devenir riches seront d’accord avec ceci:

Si vous trouvez que l’éducation coûte cher, essayez l’ignorance.

Benjamin Franklin

Prétexter un manque d’argent n’est pas une justification valable. Car si vous en manquez aujourd’hui, vous en manquerez toujours dans cinq ans.

N’espérez pas avoir des résultats différents en suivants le même chemin. Les riches cherchent toujours à apprendre pour s’améliorer quelque part.

La réussite est une compétence, peu en importe le domaine. Que ce soit pour jouer au golf, du piano, ou devenir riche, cela s’apprend.

PRINCIPE D’ENRICHISSEMENT N°42: Tout champion a déjà été une grande déception.

Personne ne naît en champion. Vous pouvez apprendre et réussir dans tous les domaines. En matière d’argent, vous pouvez apprendre jusqu’à avoir des résultats au jeu de l’argent. Votre monde intérieur est le reflet de votre monde extérieur. Si vous perfectionnez la personne que vous êtes, vous obtiendrez de plus beaux fruits.

Les pauvres pensent que la réussite consiste à AVOIR, pour FAIRE, et ÊTRE (« Si j’avais de l’argent, je ferai ce que je veux et je serai quelqu’un qui a réussi »).

Les riches savent que l’on réussit dans ce sens: ÊTRE, pour FAIRE, et AVOIR (« En devenant quelqu’un en mesure de réussir, je saurai ce que je dois faire pour avoir ce que je veux »).

PRINCIPE D’ENRICHISSEMENT N°43: Pour vous faire le mieux payé, vous devez être le meilleur.

Les riches cherchent à devenir des experts dans leur domaine. Que ce soit dans le sport professionnel, en immobilier, en tant que vendeur ou salarié, plus on excelle dans son domaine, plus on gagne.

Le dernier conseil de ce dossier consiste à bien choisir de qui vous apprenez. Si vous voulez grimper l’Everest, vous engagerez naturellement quelqu’un qui a réussi à atteindre le sommet plusieurs fois.

Pour devenir riche, vous devez apprendre… de ceux qui sont devenus riches, qui donc savent comment faire.

Les conseils d’amis, et même de professionnels (spécialistes et consultants) qui n’ont pas d’argent ne vous apprendront rien, si ce n’est à rester fauché.

Rappelez-vous le dossier financier n°14 vous incitait à consacrer 10% de vos revenus pour votre instruction. Vous pouvez investir cet argent en achetant des livres, en écoutant des audios, en suivant des formations et en assistant à des séminaires (ceux de T. Harv Eker sont en anglais et en Amérique du Nord, mais des séminaires similaires existent en France). En suivant cette règle, vous vous assurez d’apprendre toute votre vie.

DÉCLARATION: « Je suis déterminé à apprendre et à grandir sans cesse. »

QU’EST-CE QUE JE SUIS CENSÉ FAIRE MAINTENANT ?

Par où commencer

Lire ce livre est un bon début pour votre éducation financière, mais ce n’est pas suffisant. C’est en appliquant ses principes que vous améliorerez votre vie.

Dans la première partie du livre, vous vous êtes familiarisé avec le concept de plan financier intérieur. Vous avez découvert le vôtre, et en quoi il déterminera votre destinée financière. Les exercices donnés serviront à corriger votre plan financier afin qu’il favorise votre réussite financière.

La deuxième partie a présenté dix-sept façons de penser des riches. Apprenez chacun de ces dossiers par cœur et répétez les déclarations suggérées pour enraciner dans votre esprit ces bons principes.

Seule la mise en action des principes dans votre vie permettra de les intérioriser parfaitement. N’écoutez pas votre petite voix qui vous dit que « vous n’avez pas besoin de faire ces exercices »: c’est votre esprit conditionné qui parle, et qui cherche à vous garder dans votre zone de sécurité (vous vous rappelez ?).

Relisez le livre plusieurs fois dans l’année: « la répétition est mère de l’apprentissage ».

Travaillez à vous améliorer jusqu’à exploiter votre potentiel maximum. Vous pourrez alors aider à votre tour les autres et apporter votre contribution positive au monde. Et ceci est valable tant en matière d’argent que dans toutes les autres sphères de la vie.

La vraie richesse se reconnait à la mesure dans laquelle on est capable de donner.

T. Harv Eker

Mon avis sur « Les secrets d’un esprit millionnaire »

Le livre est plutôt court, facile et agréable à lire.

Il est orienté pratique puisque de nombreuses déclarations et actions permettent de s’exercer à modifier ses croyances, conscientes ou non.

Il est bien organisé puisque l’auteur commence par nous faire prendre conscience de nos croyances limitantes liées à l’argent en nous montrant comment nous en défaire. Puis dans un second temps, il nous montre comment pensent les riches, et comment adopter leur mode de pensée.

Les nombreux principes d’enrichissement sont autant de bonnes habitudes à ancrer en soi, et les déclarations sont comme des mantras d’enrichissement, à répéter sans modération. Elles pourront être d’une grande aide pour celles et ceux qui entretiennent des rapports compliqués à l’argent.

Les dossiers intérieurs nous font comprendre aisément les différences dans la façon de penser qu’ont les riches par rapport aux pauvres. Ces différences sont poussées à l’extrême (comme le concept de riche et de pauvre), mais dans un but didactique, ce qui permet de bien comprendre les bonnes attitudes à adopter.

Lire pour reprogrammer notre psychologie liée à l’argent est un bon début pour amorcer un changement. Pourtant, cela ne remplacera jamais une immersion dans un séminaire comme ceux qu’organise l’auteur. Pour avoir déjà participé à un séminaire de ce type, je sais que cela fait toue la différence.

On pourrait d’ailleurs reprocher à l’auteur de faire la publicité de ses programmes, mais je pense qu’il a raison sur le fond. Le passage à l’action est toujours ce qu’il y a de plus difficile et vous aurez beaucoup plus de chance de faire évoluer votre Mindset dans un séminaire ou auprès d’un coach, qu’en lisant un livre seul à la maison.

Pour ceux qui aiment les outils concrets et qui sont à la recherche de stratégies d’investissement, ce livre sera décevant puisqu’il se concentre uniquement sur l’aspect mental et sur l’état d’esprit des riches. En revanche il présente des principes d’enrichissement, que l’on peut transposer dans différents domaines de notre vie.

Points forts:

  • Facile à lire, bien structuré, orienté sur la pratique
  • Permet d’abandonner ses fausses croyances sur l’argent
  • Délivre les principes clés et l’état d’esprit pour s’enrichir

Points faibles:

  • Difficile de transformer totalement ses croyances et son état d’esprit juste avec un livre
  • Presque aucune stratégie d’investissement n’est abordée

Voir plus d’avis sur « Les Secrets d’un Esprit Millionnaire ».

VOTRE GUIDE GRATUIT

Recevez mon guide des 6 étapes pour commencer à investir, et les nouveaux articles du blog.
Adresse e-mail non valide
En vous inscrivant à cette newsletter, vous acceptez également de recevoir des conseils pour vous aider à vous améliorer à investir, ainsi que des offres promotionnelles sur mes formations.
Vous pouvez vous désabonner à tout instant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *