L’Effet cumulé – Décuplez votre réussite !

L'Effet cumulé - Décuplez votre réussite

L’Effet cumulé – Décuplez votre réussite !, de Darren Hardy, 2020 pour l’édition française, 251 pages.

Titre original : The Compound Effect – Jumpstart your income, your life, your success.

Quoi que l’on apprenne, quelle que soit la stratégie ou la tactique que l’on emploie, l’Effet cumulé est la voie du succès.

Introduction

Les formules magiques et les remèdes miracles, ça n’existe pas.

Nous sommes constamment bombardés par des fables marketing qui nous promettent richesse, santé et bonheur, sans effort.

Ces messages trompeurs nous éloignent des principes fondamentaux qui mènent à la réussite.

Fort de son expérience en tant qu’éditeur du magazine SUCCESS qui lui a permis de côtoyer et d’interviewer de multiples experts dans ce domaine, Darren Hardy a isolé six principes fondamentaux, qui fonctionnent vraiment. Ensembles, ils forment l’Effet cumulé.

Aujourd’hui, les secrets du succès sont connus. Ce qu’il manque à la plupart des gens, c’est un plan d’action efficace pour mettre en pratique ces principes : c’est ce que propose ce livre.

1. L’effet cumulé en action

L’Effet cumulé consiste à engranger d’immenses bénéfices à partir d’une série de choix minimes mais intelligents.

En effet, pour atteindre des résultats significatifs, les changements à effectuer paraissent relativement insignifiants. Pourtant, ces petits changements, qui n’apportent aucuns résultats immédiats feront un jour une différence radicale.

Choix minimes + Constance + Temps = DIFFÉRENCE RADICALE

Voici quelques exemples produits par l’Effet cumulé :

  • Un centime qui doublerait chaque jour ne produira que 5 243€ au bout de 20 jours, mais 10 737 418€ au bout de 31 jours.
  • Consommer 125 calories en moins/en plus par jour vous feront perdre/gagner 15 kilos en 31 mois.
  • En lisant 10 pages par jour d’un livre de développement personnel, au bout de 31 mois, vous aurez consacré 10 000 heures à vous améliorer.

Le pouvoir phénoménal de l’Effet cumulé est aussi simple que cela.

L’Effet cumulé va encore plus loin, en produisant des effets inattendus, par ricochet.

Par exemple, manger un peu plus que nécessaire diminuera votre énergie, ce qui aura des répercussions dans votre travail, dans votre vie amoureuse, sur votre propre estime et par conséquent, sur votre niveau de bonheur.

Ce qui est délicat pour lancer la machine de l’Effet cumulé, c’est d’arriver à produire un effort régulier dans le temps, sans percevoir de bénéfices à court terme.

Nos grands-parents avaient bien compris que la réussite nécessitait beaucoup de travail. Nous qui vivons dans une société plus prospère, l’avons semble-t-il oublié.

La seule façon de réussir est de vous soumettre à une série d’exercices quotidiens quelconques et parfois difficiles, n’ayant rien de séduisant ni rien d’excitant, cumulés dans la durée.

2. Les choix

Nos choix peuvent être nos plus grands alliés ou, à l’inverse, nos ennemis les plus redoutables.

Notre vie entière est le résultat de nos choix, comportements et habitudes.

Le problème, c’est que nous effectuons souvent nos choix de manière inconsciente, ce qui laisse s’exprimer notre éducation et notre culture.

Ce sont souvent les choix les plus anodins qui nous empêchent de réussir. Ce que l’on décide de faire sans réfléchir (regarder la TV, manger des chips, mentir…).

Assumer à 100%

Mais avant de commencer à agir de façon consciente, il faut prendre notre responsabilité en main, et cesser de blâmer les autres pour notre manque de réussite.

La chance et les circonstances (la crise, qui est au gouvernement) n’existent plus, vous seul êtes aux commandes de ce qui vous arrive.

La différence entre être incroyablement riche, heureux, et en bonne santé, ou fauché, déprimé et en mauvaise santé repose sur nos choix de vie. Rien d’autre.

Voici la Formule (complète) de la chance :

Préparation (développement personnel) + Attitude (disposition/état d’esprit) + Opportunité (occasion positive qui s’offre à vous) + Action (savoir la saisir) = Chance

Votre arme secrète : un carnet et un crayon

Pour commencer, prenez un crayon et un carnet puis identifiez un objectif dans un domaine dans lequel vous souhaitez progresser (finances, nutrition, musculation, relations…). Notez là où vous en êtes, puis listez vos actions quotidiennes qui vous éloignent de votre objectif : la prise de conscience est le premier pas vers le changement.

Cela parait tellement simple à faire que peu de gens sont capables de le réaliser. Mais c’est en mesurant vos actions que vous pourrez vous améliorer.

La différence principale entre les gens qui réussissent et ceux qui ne réussissent pas, c’est que ceux qui réussissent sont prêts à faire ce que les autres ne sont pas prêts à faire.

Inscrivez dans votre carnet toute action qui se rapporte au domaine que vous avez choisi et tenez-vous y pendant trois semaines (21 jours est la durée généralement constatée pour ancrer une habitude).

Doucement mais surement

Souvent, repérer une mauvaise habitude permet de la corriger. Voici quelques exemples de bénéfices que vous pourrez constater :

  • Évitez la barre chocolatée du 4 h, les 200 calories qui vont avec, et vous perdrez un demi-kilo en deux semaines.
  • Oubliez votre café amélioré quotidien à 4 € et économisez 51 833,79€ en vingt ans.

Envisagez chaque dépense non pas selon son prix actuel, mais en pensant à la valeur future de l’argent que vous vous apprêtez à dépenser, si au lieu de le dépenser, vous l’investissiez à 8%/an sur 20 ans (ce qui permet de multiplier par 4X à 5X votre capital).

À chaque fois que vous voyez un article à 50 dollars, demandez-vous : « Cet article vaut-il 250 dollars ? »

Personne ne vous félicitera pour votre discipline, dont vous ne verrez probablement pas immédiatement les effets.

Et pourtant, une petite dose de discipline supplémentaire peut faire de grandes différences. Par exemple, l’écart de score moyen entre le golfeur numéro 1 mondial et celui qui est numéro 10 n’est de 2,7%. La différence est infime entre les deux, mais le numéro 1 mondial gagne cinq fois plus d’argent.

Le temps, c’est de l’argent

Le plus tôt vous amorcerez des changements, plus vite vous constaterez des résultats.

Si vous commencez à épargner et investir 250 €/mois à 40 ans, vous ne rattraperez jamais votre ami qui fait la même chose depuis ses 23 ans, même s’il arrête au moment où vous commencez.

Votre ami partira à la retraite (à 67 ans) à avec un capital de 1 million d’euros, alors que vous n’aurez pas dépassé les 300k €.

Cependant, il n’est jamais trop tard pour commencer. Ne pensez pas que l’objectif est trop loin : si vous vous améliorez de 0,5% par semaine avec un minimum d’effort, vous vous améliorerez de 26% en un an, et de 1 000% en dix ans (note : tous les domaines de votre vie ne sont pas forcément quantifiables en %, mais vous avez compris le principe).

3. Les habitudes

95% de ce que nous faisons résulte d’habitudes inconscientes ancrées en nous. Certaines sont bonnes (comme se brosser les dents, mettre sa ceinture), d’autres sont néfastes.

La plupart du temps, nous avons ancré nos habitudes inconsciemment. Mais nous pouvons consciemment en changer.

Par exemple, Larry Bird n’était pas le joueur de Basket le plus naturellement doué, mais son habitude de faire 500 lancers francs chaque jour en a fait l’un des meilleurs marqueurs de l’histoire.

Le piège de la gratification immédiate

Notre besoin de gratification immédiate peut faire de nous les animaux les moins réfléchis qui soient.

Le problème, c’est que les mauvaises habitudes offrent une gratification immédiate, mais que leurs effets néfastes sont longs à se manifester.

De la même façon qu’un avion qui modifie son cap de 1% n’arrivera pas du tout au même endroit, en changeant légèrement de trajectoire, vous modifierez complètement votre destination.

Cependant, votre simple volonté ne suffira pas à changer vos mauvaises habitudes. Il vous faut un « pourquoi » : la raison pour laquelle vous souhaitez améliorer votre vie.

Pourquoi tout est possible

Tous les comment n’ont aucun sens si vos pourquoi ne sont pas suffisamment forts.

Si votre pourquoi n’est pas assez solide, vous finirez comme tous ceux qui prennent des bonnes résolutions le 1er janvier : vous laisserez vite tomber.

Votre pourquoi devra provenir de vos valeurs intrinsèques, que vous devez définir si vous ne les connaissez pas.

Trouver votre combat

Votre motivation peut ne pas provenir uniquement de vos désirs, mais aussi de ce que vous souhaitez rejeter.

Devoir combattre poussera votre détermination et votre tempérament. Anthony Hopkins s’est par exemple servi de la colère et de la frustration ressenties dans son enfance comme motivation pour réussir en tant qu’acteur et démontrer au monde qu’il valait quelque chose.

Le meilleur moyen d’atteindre un objectif, consiste d’abord à définir clairement l’objectif, à l’écrire, puis à mettre en place un plan pour l’atteindre.

Qui devez-vous devenir ?

Si l’on veut obtenir plus, il faut devenir plus. Le succès n’est pas quelque chose qui se poursuit. Le succès est quelque chose que l’on attire en devenant quelqu’un d’autre.

Jim Rohn

Demandez-vous quel genre de personne vous devez devenir pour attirer ce que vous recherchez. Autrement dit, quels sont les comportements que vous devez abandonner ou initier pour corriger votre trajectoire ?

Voici la formule pour atteindre vos objectifs :

VOUS -> CHOIX (décision) + COMPORTEMENT (action) + HABITUDE (action répétée) + CUMUL (temps) = OBJECTIFS

Mais n’oubliez pas, c’est d’abord en suivant vos habitudes que vous pourrez repérer les comportements à modifier.

5 stratégies pour éliminer les mauvaises habitudes

Voici un plan d’action pour éliminer les mauvaises habitudes :

  1. Identifiez vos déclencheurs : pour chacune de vos mauvaises habitudes, identifier ce qui les déclenche (« avec qui », « quoi », « où » et « comment »).
  2. Faites le grand ménage : débarrassez votre maison de ce qui encourage vos mauvaises habitudes (par exemple, jetez vos boissons alcoolisées et vos verres, videz vos placards de la junk-food, interdisez aux cochonneries d’entrer chez vous).
  3. Faites l’échange : remplacez vos mauvaises habitudes par des plus saines (par exemple, troquez vos desserts caloriques contre deux carrés de chocolat, le croustillant des chips contre celui des carottes, vos sodas contre de l’eau gazeuse accompagnée d’une tranche de citron…).
  4. Procédez par palier : allez-y étape par étape, car une mauvaise habitude ne se déracine pas comme ça (par exemple, commencez par mélanger votre café avec du décaféiné, puis passez au 100% décaféiné, et enfin au thé vert décaféiné).
  5. Ou allez-y la tête la première : tout le monde n’est pas fait pareil, et il se peut que vous ayez plus de facilité à éradiquer plusieurs mauvaises habitudes en même temps.

6 techniques pour instaurer de bonnes habitudes

Le secret pour ancrer une habitude, c’est d’agir en conscience et d’y prêter attention au moins une fois par jour.

  1. Créez les conditions de votre réussite : votre nouvelle habitude doit correspondre à votre mode de vie (par exemple, allez dans une salle de sport proche de chez vous, qui a des horaires adaptés à votre emploi du temps ; promenez-vous avec des en-cas protéinés pour éviter de vous jeter sur une sucrerie au moindre petit creux).
  2. Pensez en termes d’addition, pas de soustraction : ne vous focalisez pas sur vos privations (exemple : hamburgers, produits sucrés), mais sur ce qui est autorisé (exemple : plus de légumes et de fruits).
  3. Affichez vos objectifs : si vous faites connaître vos objectifs, vous vous rendrez responsable devant les autres et serez plus facilement disciplinés.
  4. Trouvez-vous un associé : un compagnon qui fera la même chose que vous et saura vous remettre dans le droit chemin.
  5. Compétition et camaraderie : organisez un concours autour de votre nouvelle habitude avec un (ou plusieurs) partenaire(s), la rivalité et l’esprit de compétition feront le reste.
  6. Récompensez-vous : les victoires que vous obtenez et les paliers franchis méritent que vous vous accordiez une récompense pour marquer le coup (payez-vous un massage, un restaurant, un livre…).

Soyez patient

Modifier une habitude ancrée depuis plusieurs années ou décennies ne sera pas facile. Mais souvenez-vous de ce que disait Martin Luther King Jr. :

La véritable valeur d’un homme ne se mesure pas dans les moments de confort et de facilité, mais face à l’adversité.

Martin Luther King Jr.

Changer vos habitudes pourra aussi être ennuyeux, mais vous devrez persévérer pour activer l’Effet cumulé.

Les résultats mettront du temps avant de se manifester, alors soyez patient et indulgent avec vous-même. Si vous échouez, ne vous blâmez-pas, mais recommencez avec une autre stratégie !

La science a démontré que nos actions et pensées créaient des « sillons » de neurones interconnectés. Notre cerveau est ainsi malléable : vous pouvez abandonner vos vieux sillons, pour en créer de nouveaux.

4. L’élan

L’élan est, sans aucun doute, l’un des facteurs les plus puissants et les plus énigmatiques de la réussite. On ne le sent pas, on ne le voit pas, mais on sait quand on l’a.

Savoir saisir l’élan

La loi de l’inertie, la première de Newton, nous dit que ce qui est immobile à tendance à rester immobile, et ce qui est en mouvement à tendance à rester en mouvement.

L’élan permet la mise en mouvement, qui est difficile à lancer au début. L’élan demande du temps et de l’énergie, mais ensuite il vous pousse à toute vitesse.

Que vous essayiez de faire tourner un tourniquet, de lancer une fusée ou de créer une entreprise, il faut beaucoup d’énergie pour rompre l’inertiePar contre, une fois lancé, vous serez difficile à arrêter.

L’élan fonctionne pour le bonheur, la richesse, la chance, mais il peut aussi jouer contre vous : vos mauvaises habitudes peuvent entrainer une suite de conséquences négatives.

Google, YouTube et Apple bénéficient aujourd’hui d’un élan qui s’est construit sur plusieurs années, bien avant que ces entreprises deviennent leaders dans leur marché.

Le pouvoir de la routine

La routine est le système d’exécution qui va transformer vos belles intentions en habitudes.

Mettre au point une discipline quotidienne vous préparera à être victorieux sur le champ de bataille de votre vie.

Un grand nombre de sportifs et de chefs d’entreprise ont mis en place des routines dans leur quotidien pour atteindre une haute performance.

La routine et la discipline séparent les gens qui réussissent des autres.

Les deux meilleurs moments pour installer des routines sont le matin en vous levant, et le soir avant de vous coucher.

Les routines matinales vous permettent de bien préparer votre journée (en vous concentrant sur vos objectifs du moment et en commençant par ce qui est le plus important), tandis que celles du soir vous permettent de faire un bilan (ce qui a fonctionné, ce qui doit être ajouté ou retiré) ou de vous inspirer (noter de nouvelles idées, lire un livre inspirant).

Il est cependant intéressant de varier vos activités et de vous fixer régulièrement de nouveaux défis, afin de changer de perspectives et ne pas vous ennuyer dans votre vie.

Trouver votre nouveau rythme

Le rythme de vos activités quotidiennes vous apportera un élan de plus en plus fort.

Il faut beaucoup de vapeur pour faire démarrer une locomotive. Cependant, une fois que le train a pris de l’élan, il est difficile à stopper.

Imaginer votre réussite comme une locomotive impossible à arrêter vous aidera peut-être à rester enthousiaste et à trouver votre propre rythme.

Vous pouvez établir un suivi de votre rythme en remplissant un tableau hebdomadaire dans lequel vous indiquez vos objectifs, les jours de la semaine, et cochez toutes les fois où vous avez su garder le rythme.

La planification à l’avance vous aidera également à insérer dans votre calendrier les choses qui comptent vraiment pour vous (par exemple, passer du temps avec votre mari/femme ou avec vos enfants).

Attention cependant à ne pas vouloir en faire trop dès le début. Il s’agit de pouvoir tenir la cadence dans la durée.

Rien n’enraye autant l’élan qu’un manque de régularité.

Si vous brisez vos routines parce que votre rythme est trop intense, il vous faudra produire à nouveau un effort important pour recommencer. Il est donc plus simple d’être la tortue, qui avance tranquillement mais régulièrement.

Lorsque vous obtiendrez vos premiers résultats, on pourra vous dire que c’est bien peu pour autant d’efforts, et on vous conseillera d’abandonner.

Mais si vous persévérez, vous vous apercevrez que vous aurez fait le plus dur lorsque vos résultats seront plus visibles, et demanderont moins d’effort : seulement de maintenir la régularité, pour entretenir l’élan.

5. Les influences

Vos choix, vos comportements et vos habitudes sont influencés par des forces externes éminemment puissantes.

Si vous arrivez à comprendre ces influences et à les maîtriser, elles pourront vous soutenir dans vos objectifs.

Voici quelles sont ces influences :

  • Nos apports
  • Nos relations
  • Notre environnement

Apports : vous êtes ce que vous consommez

Pour avoir un corps performant, vous devez manger des aliments de haute qualité ; Pour avoir un esprit performant, vous devez vous montrer sélectif dans l’information que vous ingurgitez.

Notre cerveau est conçu pour assurer notre survie et pour repérer les menaces. Ainsi, il captera toutes les nouvelles négatives diffusées dans les médias (conflits, complots, crises, meurtres…).

Si, à la place, vous le remplissez d’idées, d’histoires et de stratégies inspirantes, vous aurez plus de facilité à vous montrer créatif, et à expérimenter plus de joie et d’abondance dans votre vie.

Votre esprit ressemble à un verre vide, prêt à contenir tout ce que vous voudrez bien y verser.

  1. Montez la garde : Procédez à un sevrage médiatique en arrêtant de regarder les informations à la TV ou d’écouter les nouvelles à la radio. Créez-vous à la place un flux RSS qui compilera uniquement les informations productives en lien avec vos intérêts et vos objectifs.
  2. Inscrivez-vous à « l’université ambulante » : Remplacez le mauvais par le bon en écoutant des podcasts et CD audios instructifs pendant vos temps de transport.

Relations : qui vous influence ?

Nous « devenons » la moyenne des cinq personnes avec lesquelles nous passons le plus de temps.

Les gens que vous côtoyez le plus constituent votre groupe de référence, qui va déterminer vos conversations, et ce que vous lisez, mangez et pensez.

Souvent, ces influences sont subtiles et nous n’en avons pas conscience. Attelez-vous à fréquenter les personnes qui possèdent les qualités que vous aimeriez avoir, et avec le temps, vous vous serez conditionné pour obtenir les mêmes résultats.

Dressez la liste des cinq personnes que vous fréquentez le plus, puis faites la moyenne de leur santé, de leur finances, de leur réussite. Le résultat vous convient-il ?

Vous pouvez classer les gens qui vous entourent dans trois catégories :

  1. Les dissociations : Pour mener une vie de qualité et plus positive, vous ne pouvez pas laisser certaines personnes vous tirer vers le bas. Si vous sentez qu’elles ont une influence négative sur vous, il faut rompre la relation, même si cela s’avère difficile.
  2. Les relations à restreindre : Déterminez l’influence maximale que les autres auront sur vous. Selon les personnes, vous pouvez décider de ne passer que quelques minutes, quelques heures ou quelques jours avec elles.
  3. Les relations à cultiver : Fréquentez aussi souvent que possible les personnes qui ont les qualités que vous souhaitez développer, la réussite que vous ambitionnez, et un style de vie conforme à celui auquel vous aspirez.

Évaluez vos relations et assurez-vous bien de passer le temps qu’il faut avec les bonnes personnes.

Voici trois autres moyens pour bâtir des relations durables de qualité :

  • Trouvez-vous un compagnon d’excellence : partagez vos succès, échecs, apprentissages, et soyez franc et honnête l’un envers l’autre pour vous faire tenir vos engagements respectifs.
  • Investissez dans un bon mentor : Il pourra tantôt pousser votre ambition, tantôt vous faire redescendre sur terre. Trouver un mentor n’est pas si difficile, quelques minutes de discussions régulières suffiront (vous pouvez aussi trouver des mentors dans des livres, podcasts…).
  • Recrutez votre propre conseil consultatif : Identifiez des personnes expertes dans leur domaine, et sollicitez-les lorsque vous avez besoin d’avis ou d’idées.

Les gens situés au plus haut de l’échelle, ceux qui réussissent vraiment, sont ceux qui sont disposés à engager les meilleurs coachs et les meilleurs formateurs.

Environnement : changez de panorama, changez de perspective

Votre coeur abrite peut-être un rêve trop grand pour l’environnement dans lequel vous vous trouvez. Parfois, il faut en sortir pour réussir à réaliser ce rêve.

Votre environnement concerne à la fois le lieu où vous vivez, ainsi que les personnes et les objets qui vous entourent. Chacun de ces aspects peut drainer votre énergie et nuire à votre productivité.

Il y a une règle qui veut que notre vie soit conforme aux standards que l’on se fixe, et que l’on tolère.

La vie ne vous donne que ce que vous acceptez et que ce dont vous vous croyez capable.

Votre environnement (lieu, personnes et objets) doit soutenir vos objectifs, vous protéger émotionnellement et physiquement, et faciliter la régularité de votre routine.

6. L’accélération

Est-ce que vous persévérez malgré la douleur, ou est-ce que vous craquez comme une noix et abandonnez ?

Les moments de vérité

Les moments de vérité sont ces moments où l’on rencontre ses limites, où l’on découvre que notre plus grand adversaire est finalement nous-même.

Il est confortable de se contenter d’agir comme la masse. Cependant, c’est en vous dépassant et en faisant un petit effort en plus, que vous décuplerez votre réussite, et que votre élan sera encore plus fort.

Ce n’est pas quand tout va bien, mais dans la difficulté, lorsque vous atteignez vos limites et que vous les dépassez, que vous prouvez votre valeur.

Les limites ne sont pas des obstacles, ce sont des opportunités.

Lorsque vous poussez vos efforts au-delà de votre objectif initial, et de vos limites, les efforts que vous faites ne s’additionneront pas : ils multiplieront vos résultats, et repousseront vos limites.

Allez au-delà des attentes

Ce principe est autant valable dans le sport que dans le travail, dans lequel vous pouvez aussi multiplier vos résultats en en faisant un peu plus que ce qui est suffisant.

Schwarzenegger, dans le domaine du culturisme, a constamment cherché comment repousser ses limites, en sollicitant chaque muscle individuellement pour le pousser au maximum. Oprah Winfrey, dans la télévision, a la réputation de dépasser les attentes de son audience en leur offrant parfois des cadeaux qui changent leur vie.

Cela nécessite un peu d’efforts, mais ce petit plus contribuera à multiplier vos résultats de manière exponentielle.

Faites quelque chose d’inattendu

Si vous faites comme tout le monde (aller au McDonald’s, envoyer une carte préimprimée pour Noël…), vous aurez des résultats ordinaires.

Si vous voulez être extraordinaire, allez chercher l’inattendu. Par exemple, Richard Branson a l’habitude de promouvoir ses produits de manière très spectaculaire (en tank, en montgolfière…).

Voici quelques exemples d’actions inattendues qui font la différence :

  • Rendez visite à vos clients au lieu de les appeler.
  • Présentez-vous en personne à un recrutement qui a lieu à l’autre bout du pays, plutôt que de solliciter un entretien vidéo.
  • Entrez en contact sur LinkedIn avec les personnes qui travaillent déjà dans la société que vous visez, nouez des liens avec elles, rendez-leur des services, puis demandez-leur de vous recommander.

Notre monde est tellement saturé de propagande et d’informations qu’il faut parfois faire quelque chose d’inattendu pour se faire entendre.

Faites plus que ce que l’on attend de vous

Acquérez progressivement la réputation d’être celui qui est capable d’en faire plus, et vous multiplierez vos résultats.

Par exemple, Steve Jobs a toujours cherché à ce que les produits Apple surprennent les clients, pour renforcer l’impression positive.

Dans un monde où la plupart des choses ne répondent pas à vos attentes, vous pouvez considérablement accélérer vos résultats et sortir du lot en faisant mieux que ce que l’on attend de vous.

Conclusion

Tout apprentissage est inutile s’il n’est pas mis en application.

Seule la mise en application des principes de ce livre vous permettra d’obtenir des résultats. La seule compréhension de l’Effet cumulé ne suffit pas.

Si vous sentez que vos mauvaises habitudes reviennent et que votre motivation s’en va, ouvrez à nouveau ce livre.

Posez-vous la question : « Avez-vous aujourd’hui la vie (forme physique, relations, salaire…) que vous rêviez d’avoir il y a cinq ans ? ». Si ce n’est pas le cas, décidez de changer de vie.

Si vous restez fidèle à vos motivations et respectez vos nouveaux comportements et vos nouvelles habitudes, l’élan vous poussera de l’avant.

Le dernier principe de ce livre consiste à donner ce que vous souhaitez obtenir : donnez confiance à quelqu’un pour avoir confiance en vous ; donnez du positif pour devenir plus positif ; aidez les autres à réussir pour réussir davantage.

Mon avis sur « l’Effet cumulé »

Bien que ce livre ne traite pas directement d’investissement, son lien avec cette thématique est évident, qu’il s’agisse de bourse (le plus grand exemple d’effet cumulé est celui de Warren Buffett), d’immobilier, ou d’investir en soi, dans la connaissance.

Ce livre n’est pas qu’une simple compilation de théories sur l’effet cumulé. C’est un vrai petit guide pratique, qui nous incite régulièrement à interrompre notre lecture pour faire un exercice situé en fin de livre.

Chaque chapitre se termine par une liste d’actions concrètes à mettre en place, afin de nous montrer comment implémenter de ces nouvelles habitudes qui créeront et renforceront notre élan.

La force de ce livre est qu’il est assez court, aéré et bien illustré, ce qui rend difficile d’abandonner sa lecture en cours de route.

Au fil de la lecture, Darren Hardy nous propose aussi une succession d’exemples et d’anecdotes pour nous inspirer, en nous montrant comment les personnalités les plus influentes ont réussi, avant nous, en s’appuyant sur l’effet cumulé.

L’intérêt principal de ce livre est que l’effet cumulé qu’il nous propose de mettre en œuvre peut s’appliquer à tous les domaines de notre vie.

Il n’y a plus qu’à choisir dans quoi nous voulons nous améliorer, puis à travailler dur jusqu’à ce que la machine soit lancée.

Cependant, si l’Effet cumulé est simple à comprendre, il est difficile à installer. Réussir à provoquer l’action du lecteur est le défi de tous les livres transformationnels.

J’ai l’impression que « l’Effet cumulé » s’en tire plutôt bien sur ce point, même si, c’est finalement toujours nous qui décidons si nous allons agir.

Points forts :

  • Un guide étape par étape pour réussir de grands objectifs en faisant de petites actions.
  • Les résumés orientés « action » après chaque chapitre et les fiches pratiques en fin de livre.
  • Un livre qui va droit à l’essentiel, dans un style simple et plaisant.

Points faibles :

  • Quelques répétitions.
  • Difficile de trouver un autre point faible. Après, comme pour tous les livres pratiques, le plus dur est toujours de passer à l’action (plutôt que de le ranger en étant simplement satisfait d’avoir lu un livre).

Si vous avez lu « L’Effet cumulé », vous pouvez partager votre avis sur le livre en commentaire !

2 commentaires sur “L’Effet cumulé – Décuplez votre réussite !

  1. Merci pour ce bon petit résumé Antonin ! Je l’avais déjà lu ce livre, il y a longtemps. C’est toujours un bon rappel. Je vais remettre en place quelques principes pour bien commencer 2021 🙂 #BonnesRésolutionsDèsAujourd’hui
    Bonne journée !
    Olivier

    1. Je crois aussi qu’il fait partie des livres qu’il est intéressant de relire de temps en temps, pour se remémorer les grands principes ! (et aussi pour constater nos progrès et nos zones d’amélioration possibles).

      Merci Olivier, et très bonnes fêtes de fin d’année ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *